Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Historique

Premières traces

logo

De tous temps, la neige a été présente dans l’environnement naturel de l’homme. Elle fut d’abord une contrainte : froide, ralentissant considérablement tous types de déplacements. L’homme dût rapidement s’adapter à cet élément. Ainsi, sont nés, fabriqués à partir de bois ou de peaux d’animaux, les premiers « outils » pouvant être à la fois les ancêtres des chaussures, des raquettes ou des skis. En effet, les hommes eurent vite fait de comprendre qu’une surface porteuse plus importante que celle de leurs pieds leur faciliterait le déplacement sur la neige.

C’est plus tard que la distinction entre ces 3 usages va se faire. Les chaussures étaient d’abord destinées à protéger les pieds des morsures du froid et d’autres agressions ; elles deviendront plus tard des supports plus spécifiques lors de l’utilisation des skis et des raquettes. Ces dernières vont permettre de marcher sur la neige, alors que les skis apportent une dimension supplémentaire : la glisse.

Pendant de nombreux siècles, ce mode de déplacement était surtout reconnu pour son caractère utilitaire dans les pays subissant les caprices de l’hiver et de la neige (Pays scandinaves et Russie principalement). Ce n’est qu’à la fin du 19ème siècle que le ski, subissant un essor important, commence à être perçu comme un loisir : pour la première fois, les sensations de glisse sont traduites en terme de plaisir et non d’utilité. Une première course est organisée à Tromsö (Norvège) en 1843 et, à partir de 1870, ce pays adopte le ski comme sport national.

En 1888, le grand explorateur norvégien NANSEN utilise, lors de son expédition au Groenland, des skis comme moyen de déplacement. Cet événement suscita en Europe un intérêt accru pour la pratique du ski.

Déjà, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche se découvrent des adeptes, suivi de près par le France, où le ski fait son apparition à la fin du XIXe siècle. Depuis cette époque, le matériel et les techniques n’ont cessé d’évoluer pour permettre à tous de pratiquer avec plaisir le ski sous ses différentes formes, non plus seulement comme un moyen de déplacement mais comme un loisir sportif.
logo_1

Les débuts d’une pratique organisée :

En 1896, Henri DUHAMEL crée en Dauphiné le premier Club de Ski de France : le « Ski Club des Alpes ».

En 1907, le Club Alpin Français (CAF), organise le premier concours international de ski, à Montgenèvre. Etant donné l’enthousiasme suscité par une telle compétition, le comité d’organisation créa une Commission du Concours International de Ski qui devint plus tard la Commission des Sports d’Hiver. Partout, des « sociétés de ski » vont se constituer et se grouper pour fonder des fédérations régionales. Les premières seront celles du Dauphiné (1907) et du Jura (1912).

Les premiers pas de la FFS :

C’est à la suite des premiers Jeux Olympiques d’Hiver organisés en 1924 à Chamonix que se met en place la procédure nécessaire à la création de la Fédération Française de Ski.

Le 9 juillet 1924, le Comité de Direction du CAF décide, à l’unanimité, d’approuver le principe de la création de la FFS. Il accepte le projet de statuts de la Fédération.

Le 15 octobre 1924, la FFS est statutairement fondée par l’adhésion de trois fédérations régionales (Vosges, Pyrénées et Jura)
logo_2
La première Assemblée Générale de la FFS se tient à Paris le 24 avril 1925.

Ensuite, sous l’impulsion de nouveaux éléments, la Fédération va subir une évolution constante et aborder les grands
problèmes du ski :

  • Enseignement : constitution du corps des moniteurs par la création de l’Ecole Nationale du Ski Français
  • Compétitions : contrôle et organisation par les officiels ;
  • Représentation internationale : entraînement et encadrement des coureurs.

La FFS se développera en harmonie avec le phénomène social que sont devenus les sports d’hiver dans le monde.

La FFS aujourd’hui :

La FFS comporte les disciplines suivantes : le ski alpin, le ski nordique (ski de fond, biathlon, saut à ski, combiné nordique), le ski freestyle, le snowboard, le telemark, le ski sur herbe, le rollerski, le ski de vitesse.

En France, on dénombre près de 1000 clubs de ski répartis dans 17 comités de ski.

Statut juridique de la FFS :

La FFS est une association relevant de la loi de 1901 et reconnue d’utilité publique.

C’est l’Assemblée Générale, sur proposition du Comité Directeur, qui définit, oriente et contrôle la politique générale de la FFS.

Un Bureau Fédéral a pour mission de définir et mettre en oeuvre la politique de promotion et du développement de la pratique du ski en France. Il a en charge l’exécution du budget de fonctionnement des différentes commissions.

La Fédération Française de Ski a créé en 1999 une filiale dénommée Publiski, une SARL chargée de la gestion de l’ensemble de ses activités commerciales.

Missions de la FFS :

Les principales missions de la Fédération Française de ski sont définies par ses statuts.

La FFS a pour objet :

  • de développer la pratique du ski et ses activités connexes ;
  • de mettre en oeuvre les moyens de promotion nécessaires à ce développement ;
  • d’établir, dans le cadre des dispositions prévues par la Fédération Internationale de Ski, par l’International
    Biathlon Union et par la législation en vigueur, tous les règlements de ses manifestations en France et dans les
    départements et territoires français d’outre-mer ;
  • de promouvoir le ski français et ses activités annexes au plan européen et international ;
  • de faciliter la création d’associations sportives favorisant la pratique du ski et de ses activités connexes
    en contrôlant et en coordonnant leur activité.

Quelques dates :

  • 1937 : Pour la première fois, un français remporte les Championnats du Monde de Ski Alpin : Emile ALLAIS
    devient Champion du Monde du combiné après avoir gagné la descente et le slalom.L’essor du ski sera malheureusement stoppé par la seconde guerre mondiale. Ce n’est qu’à partir des années 60
    que le ski, jusque-là essentiellement réservé aux habitants des régions de montagne, s’ouvre à un plus large public.
  • 1966 : L’Equipe de France de Ski Alpin remporte 16 médailles sur 24 aux championnats du monde de Portillo au Chili.
  • 1968 : Les Jeux Olympiques d’Hiver ont lieu à Grenoble. Ils sont marqués par les victoires de Jean-Claude Killy en
    descente, slalom, géant et combiné.
  • 1980 : La FFS crée la « carte neige » pour mieux répondre aux attentes des pratiquants occasionnels, qui représentent
    à l’époque, pour la France, environ 4,5 millions de personnes. Ce produit apporte à son possesseur une assurance
    individuelle et permet de financer les Equipes de France et les Clubs de la Fédération Française de Ski.
  • 1992 : Albertville (Savoie) accueille les 16èmes Jeux Olympique d’Hiver. Pour la première fois, la France remporte
    des médailles en biathlon (Relais Dames : Anne BRIAND, Véronique CLAUDEL, Corinne NIOGRET) et en combiné
    nordique (Fabrice GUY et Sylvain GUILLAUME)
  • 2006: 9 médailles sont obtenues aux Jeux Olympiques d’hiver de Turin
    • 3 médailles d’Or par Antoine DENERIAZ en ski alpin (descente),
      Vincent DEFRASNE en biathlon (poursuite) et Florence BAVEREL-ROBERT en biathlon (sprint)
    • 2 médailles d’Argent par Joël CHENAL en ski alpin (Slalom Géant) et par Rody DARRAGON
      en ski de fond (sprint individuel)
    • 4 médailles de Bronze par Sandra LAOURA en ski freestyle (bosses), Paul Henri DE LE RUE
      en snowboard (cross), l’Equipe de France Hommes de Biathlon (Férréol CANNARD,
      Vincent DEFRASNE, Raphaël POIREE, Julien ROBERT) en relais 4 x 7,5 km et l’Equipe de France
      Dames de Biathlon (Sandrine BAILLY, Florence BAVEREL, Sylvie BECAERT et Delphine PERETTO)
      en relais 4 x 6 km.
  • 2009 : Championnats du Monde de Ski Alpin à Val d’Isère

(Cet historique a été réalisé avec l’aide de l’ouvrage de Jean BRUNIER et Robert FAURE « Fédération Française de Ski –
1924-1995 – Une belle histoire » publié en 1997 par l’Association des Anciens Dirigeants de la FFS)