Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Courses de Promotion

La Fédération Française de Ski reconnaît deux types de courses :

  • les courses donnant lieu à attribution de points et/ou de titres,
  • les courses dites de promotion.

Les courses de promotion ne donnent pas lieu à l’obtention de points ou de titres et les participants ne figurent pas dans le classement national FFS. Les compétitions FFS Régionales ou Fédérales homologuées pour un classement en points FFS et les tests organisés par les ESF ne peuvent pas être considérés comme “Courses de promotion”.

Elles sont un élément moteur dans l’animation sportive des clubs. Elles permettent une découverte de la compétition dans un esprit convivial pour le plus grand nombre d’adhérents et principalement pour les jeunes.

Les courses de promotion sont des manifestations sportives réservées aux possesseurs d’un titre F.F.S (licence Carte Neige “Loisir”, “Compétiteur”, “Dirigeant” ou “Ticket Course”).

Les titulaires des licences Carte neige “Dirigeant”, “Loisir” ou “Ticket Course” doivent présenter un certificat médical de non contre-indication à la pratique du ski ou du sport en compétition.

Elles se déclinent dans toutes les formes de loisir sportif : alpin, fond, biathlon, saut à ski, combiné nordique, ski freestyle, ski de vitesse, snowboard, telemark, rollerski et ski sur herbe.

A noter que l’organisation de Derby n’est pas autorisée dans la mesure où la FFS ne peut contrôler les conditions de sécurité nécessaires.

Toute course organisée par un club affilié à la FFS et considérée comme course de promotion doit être inscrite au calendrier fédéral afin de recevoir un “CODEX” et apparaître sur le site de la FFS.

L’épreuve sera placée sous l’autorité d’un juge de compétition ou, à défaut, du président du club organisateur qui sera chargé de faire respecter les règles Fédérales.

Seules les catégories d’âge officielles sont autorisées et doivent être respectées.

Les épreuves doivent respecter les règlements officiels et particulièrement les caractéristiques techniques maximales autorisées des pistes (distances, dénivelées, nombre de portes…) afin de limiter l’effort physique des participants.
Les caractéristiques techniques minimales inhérents aux conditions d’homologation pourront ne pas être respectées.

Lorsque sur un même événement figurent à la fois des compétitions donnant lieu à attribution de points et/ou de titres, et des courses de promotion, ces dernières se distingueront par des critères appropriés pouvant ne pas respecter les caractéristiques techniques minimales inhérentes aux conditions d’homologation, afin de tenir compte du niveau des participants et de favoriser la découverte et l’accessibilité du ski de compétition.

Equipements
Il ne sera pas imposer de règlementation spécifique concernant le matériel (notamment skis, combinaisons, dorsales), à l’exception du casque dont le port reste obligatoire (port d’un casque de protection grand public répondant à la norme NF EN 1077 ou norme FIS).

Courses de Promotion organisées sur des sites ou des pistes non homologuées
A défaut de se dérouler sur un stade de compétition sécurisé et disposant d’une homologation nationale, le parcours (tracé, boucle …) devra se situer sur une piste du domaine skiable ouverte au public.

Dans ce cas, il convient de mettre en place les protections fixes ou mobiles en fonction des dangers au moment des compétitions, de nature à garantir la sécurité des usagers et à empêcher toute intrusion dans le parcours d’utilisateurs du domaine skiable étrangers à la course. Il conviendra au besoin d’assurer une fermeture totale de l’aire de course. Dans tous les cas, la mise en place des protections devra également garantir la sécurité des participants à la course.

L’importance de ces protections peut être amplifiée selon les conditions météorologiques.

En lien avec le service des pistes de la station, cette sécurisation relève du juge de compétition ou à défaut du Président du club organisateur, sous l’autorité desquels l’épreuve sera placée, et qui sont chargés de faire respecter les règles Fédérales.
Ils pourront se faire accompagner d’un technicien.

Traçabilité :
Il sera fait mention dans le rapport d’homologation “Commentaires éventuels du DT” intégré aux logiciels de traitement des courses, FFSSKI ou Ski Alp Pro, de ce dispositif particulier :
« Piste non homologuée. Visite préalable et validation des conditions d’organisation assurées par : Mr ……………………..(Président du Club, Juge), assisté de Mr………………………. (Qualité du Technicien) »