Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Alpin: Bottollier impressionne

28.12.06


Sur la piste la plus difficile du circuit, la descente la plus redoutée, surtout cette année avec les mouvements de terrain extrêmement marqués, l’Autriche a retrouvé des couleurs et le chemin de la victoire, sur une Stelvio qui a toujours réussi à la Wunderteam, ne consacrant que des grands de la discipline. Le champion du monde en titre, Michael Walchhofer a renoué avec le succès sur une piste ou il a été magistral surtout sur le bas du parcours avec un maximum de risque pour souffler la politesse et la victoire au Suisse Didier Cuche, pourtant irréprochable, mais qui est obligé de s’incliner pour un tout petit et malheureux centième. Sur cette Stelvio si difficile, si usante pour l’organisme, qui ne pardonne aucune faute ou il faut être constamment à l’attaque, qui n’offre aucun répit et ou il faut être très complet, seul trois skieurs ont réussi à la dompter plus ou moins, à l’image de l’Autrichien, Mario Scheiber, qui a réalisé une descente de géant avec des lignes précises et directs pour aller s’offrir une magnifique troisième place, à 14/100ème de son compatriote, le 5ème podium de sa carrière.

L’exploit de cette première descente est à mettre à l’actif du skieur de Combloux, Marc Bottollier-Lasquin, qui a réalisé la course parfaite, malgré son dossard 40, pour s’offrir une somptueuse 11ème place qui constitue le meilleur résultat de sa carrière et ce malgré une légère blessure aux Ischios-jambiers, suite à sa chute de la veille lors de l’entrainement. Un excellent résultat qui doit le ravir au plus haut point, et pour le plus grand bonheur de ses jeunes loups du ski-club de Combloux, qu’il entraine dès qu’il en a la possibilité. Outre la magnifique 11ème place de Bottollier, deux autres tricolores ont réussi à intégrer le top 30. Le skieur de Val Cenis, Pierre Emmanuel Dalcin, après un parcours ou il a commis plusieurs fautes majeures, mais terminant à une honorable 16ème place, peut nourrir quelques regrets au vus de ses qualités et du ski produit qui aurait du l’emmener vers le podium. Yannick Bertrand 28ème, Antoine Deneriaz, en manque de confiance malgré un très bon haut de parcours termine 40ème, Adrien Theaux avec une course propre mais avec un manque de vitesse, 41ème et Johan Clarey 42ème. A noter les chutes de Cyril Nocenti, Thibault Garnier et Bode Miller.

Réactions

Marc Bottollier-Lasquin: “C’est mon meilleur résultat en Coupe du monde, c’est surtout la sortie du tunnel après un début de saison très difficile et ma blessure au genou en 2004. Après Val Gardena, j’étais au fond du trou, je ne voulais même pas venir à Bormio, je pensais que j’avais atteint mes limites, mais aujourd’hui, j’ai réussi à me lâcher, même si j’étais déçu par ma descente juste après la ligne d’arrivée. C’est très encourageant, mais il ne faut pas s’emballer, ce n’est qu’une 11eme place.”

Antoine Deneriaz: “Cela ne va pas du tout, je skie mal, je ne me fais pas plaisir: quand on n’est pas en confiance, on n’arrive pas à se lâcher. Il ne faut pas mettre ce résultat sur le compte de la piste ou des conditions. On a déjà eu des conditions pires que cela ici: ce n’est pas une raison, le problème, il vient de moi, je n’arrive pas à me lâcher. En super-G, j’arrive à me lâcher, mais c’est parce que cela va moins vite. Quand je me fais quelques frayeurs dans les descentes, je sens que suis derrière, je sens que je n’avance pas, c’est la galère. Je ne sais pas quoi faire: pourtant à Val Gardena, je sentais que cela revenait bien, je sentais que j’allais bien, mais cela ne s’est pas concrétisé. Le seul plan qui me vient à l’esprit, c’est d’arrêter. Je sais que je suis capable de battre tout le monde, je l’ai déjà fait, mais je traîne un gros frein à main derrière moi et je n’arrive pas à m’en débarrasser. J’ai déjà eu des passages à vide dans ma carrière, mais là, cela commence à faire long”.

Yannick Bertrand: “La piste était très dure, ce n’était pas de la neige cette année mais de la glace. C’était très dur physiquement, c’est un effort très intense. Tu te fais secouer deux-trois fois, après tu es à contre-temps, tu n’arrives pas être lucide et c’est une piste où il faut de la lucidité.”

Gilles Brenier (responsable des équipes masculines) à propos d’Antoine Deneriaz: “Il souffre depuis quelques temps du genou gauche, une douleur de type inflammatoire. Cette douleur le rappelle à l’ordre, je ne vois pas d’autres explications. Dès que cela “tape” un peu, il a des difficultés. Aujourd’hui, il est dans les dix premiers après le 2e temps intermédiaire et après il disparaît, pourtant il n’arrête pas de skier. Il va falloir affronter la réalité à un moment ou un autre et soigner cette douleur”.


Coupe du Monde de Ski Alpin : top 5 pour Muffat-Jeandet à Kitzbühel, top 15 pour Worley à Cortina !

21.01.18


KITZBUEHEL, AUSTRIA - JANUARY 21: Victor Muffat-jeandet of France competes during the Audi FIS Alpine Ski World Cup Men's Slalom on January 21, 2018 in Kitzbuehel, Austria. (Photo by Alexis Boichard/Agence Zoom)

Victor Muffat-Jeandet s’est offert la 4e place du légendaire Slalom autrichien. Tessa Worley termine 14e du Super-G italien.


Coupe du Monde de Ski Alpin : Brice Roger 7e à Kitzbühel, 3 Bleues dans les 30 à Cortina d’Ampezzo !

20.01.18


KITZBUEHEL, AUSTRIA - JANUARY 20: Brice Roger of France competes during the Audi FIS Alpine Ski World Cup Men's Downhill on January 20, 2018 in Kitzbuehel, Austria. (Photo by Alexis Boichard/Agence Zoom)

Les Bleus n’ont pas démérité en descente sur la mythique Streif de Kitzbuhel comme à Cortina d’Ampezzo. Hommes et Femmes confondus, ils sont 7 à terminer dans les 30 !


Coupe du Monde de Ski Alpin Hommes à Kitzbühel : le TOP 5 pour Adrien Theaux

19.01.18


theaux

Après deux entrainements de Descente mardi et jeudi sur la mythique piste de la Streif, ce vendredi avait lieu le Super-G à Kitzbühel (AUT).


Coupe du Monde de Ski Alpin Dames à Cortina d’Ampezzo : 3 Bleues dans le TOP 30

19.01.18


tiffany

Les amoureuses de la Vitesse étaient conviées cette fin de semaine à Cortina d’Ampezzo (ITA).


Première étape du circuit Ecureuil d’Or du 29/01 au 02/02 à Vars – Le Sauze

17.01.18


une-écureuild'or2

La première étape du circuit Ecureuil d’Or – Trophée Caisse d’Epargne – Kassbohrer aura lieu du 29 janvier au 2 février à Vars – Le Sauze.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter