Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Alpin: la déception de Grange, le sourire de Jacquemod

15.03.08


Une petite faute à quelques portes de la ligne d’arrivée de la seconde manche qu’il allait franchir avec le meilleur temps total a coûté la victoire en Coupe du Monde à Jean Baptiste Grange, en tête du classement de la spécialité depuis le début du mois de janvier dernier. Le Mauriennais, vainqueur de trois slaloms et d’un Super-combiné en début de saison, a ensuite faibli dans les épreuves suivantes, ne réussissant pas à venir au bout du slalom de Zagreb et terminant 25ème en Bavière, à Garmisch-Partenkirchen.

« Ce fut une journée forte en émotions, surtout en déception » disait le jeune Français par la suite. « J’avais fait tout ce qu’il fallait pour que ça marche aujourd’hui. Je me suis bien battu du début à la fin et je n’ai rien à regretter sur ma tactique et mon engagement même si il y a beaucoup de tristesse en moi. C’est dur d’échouer de si peu alors que le succès était à ma portée » expliquait encore le skieur de Valloire auteur du meilleur temps intermédiaire à une dizaine de mètres de l’arrivée. »

“Je me suis battu pour revenir cet après-midi après avoir réalisé une première manche tactique ce matin. La piste était déjà marquée quand je suis parti dans la première manche et je n’ai pris aucun risque dans le premier mur pour mieux me lâcher sur la fin. Je me suis accroché et j’ai bien balancé dans la deuxième manche. Cela allait bien jusqu’à cette faute. J’avais bien réussi à envoyer de la vitesse jusqu’au bout. J’avais bien vu que ça continuait à tourner sur ces dernières portes mais je me suis fais prendre tout au fond en vue de la ligne d’arrivée en partant sur l’intérieur”.

« J’ai fait des erreurs après mon excellent mois de janvier car je manquais un peu d’expérience pour gérer tout ça. La saison a été longue, il a fallu se battre jusqu’à la fin et moi j’étais lessivé. C’est quand même une grosse saison, j’ai vraiment passé un cap mentalement. Je sais que je suis en mesure de skier au niveau avec les meilleurs et capable de ne pas craquer même dans des situations très difficiles. J’ai aussi les moyens d’être polyvalent et ça c’est vraiment une bonne chose. »

19 points seulement séparent, en fin de compte, les deux premiers ; des points perdus dans d’autres courses qu’aujourd’hui. Il est le seul avec le Champion du Monde Mario Matt à avoir triomphé à trois reprises cet hiver en slalom et à également enlever une place sur le podium.
A Wengen, il s’est par ailleurs adjugé le Super-combiné.

Jacquemod au pied du podium.

Trois ans après sa seule victoire en Coupe du Monde lors de la Descente de Santa Caterina, en Italie, Ingrid Jacquemod manquait de seulement deux centièmes sa première place sur le podium d’un Slalom Géant à Bormio où elle finissait 4ème de la course enlevée par l’Autrichienne Elisabeth Goergl.

« Cela m’énerve de louper le podium pour si peu, je tenais à finir au moins une fois parmi les trois premières cette saison, manquer cet objectif pour seulement deux centièmes est très irritant » disait elle à chaud après la course.

« J’étais bien placée dans la première manche et mon objectif aujourd’hui était de réaliser une deuxième manche comme j’ai l’habitude de les faire, mais cela ne s’est pas aussi bien passé que je le désirais. Je ressens de l’amertume d’être si proche du podium, c’est vraiment dur. »

« C’est vrai qu’en slalom géant, j’ai vraiment progressé par rapport à l’année dernière. C’est la seule discipline dans laquelle j’ai pu atteindre mes objectifs en fin de compte. Cela aurait été bien de terminer sur quelque chose de très positif ici. Bien sûr je la prends quand même avec satisfaction cette 4ème place qui représente mon meilleur résultat dans cette discipline. C’est bon pour l’année prochaine. »

« Ma saison est plutôt moyenne. Je n’ai pas du tout réussi à atteindre les objectifs que je m’étais fixés en vitesse. Il y a eu comme d’habitude des choses très positives, mais pas sur une Descente complète. Je considère mes progrès en Géant comme la principale satisfaction de la saison. J’ai au moins réussi à y entrer dans le top 10 du classement de la discipline mais je pense que je peux encore progresser » concluait la skieuse de Val d’Isère qui se hissait à la 11ème place du classement final de la Coupe du Monde.


Le Programme National Jeunes Terresens fait étape à Zermatt

28.08.17


Le groupe à Zermatt

Le second stage du Programme Jeune Terresens de l’été 2017 se déroule depuis mercredi 23 juillet à Zermatt (SUI).


Critérium de la Première Neige 2017 – Places VIP en vente

18.08.17


Criterium de la première neige

Venez encourager vos skieuses et skieurs favoris durant les 2 weekends de la compétition !


Les conseils de Tessa Worley aux jeunes espoirs français

06.07.17


Tessa worley

Les jeunes espoirs féminines du Programme National Jeunes Terresens ont pu rencontrer Tessa Worley aux 2 Alpes.


Tessa Worley reçoit les clés de son Audi A4 allroad

27.06.17


Tessa Worley Audi

Partenaire de la Fédération Française de Ski, Audi France est très fier du parcours de la skieuse française Tessa Worley et ravi de lui mettre à disposition une Audi A4 allroad.


Des tricolores sur le Glacier du Pissaillas

15.06.17


vitesse dames

Les entraînements ont repris sur le glacier du Pissaillas.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter