Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Alpin : Les Français en verve

14.03.08


Avec deux coureurs classés parmi les quatre premiers, l’équipe de France réalisait une superbe performance collective à Bormio à l’occasion du dernier slalom géant de la saison. Cyprien Richard et Jean Baptiste Grange en ont surpris plus d’un en terminant respectivement 3ème et 4ème de cette épreuve difficile et passionnante alors que Joel Chenal ne terminait pas loin, à la 12ème place. C’est le premier podium français dans un slalom géant Coupe du Monde depuis la 3ème place de Frédéric Covili à Alta Badia en décembre 2003.

Cyprien, qui a marqué des points dans tous les slaloms géants de la saison depuis la course de Beaver Creek, terminait pour la première fois dans les 10 la semaine dernière à Kranjska Gora, en Slovénie, ce qui lui permettait de décrocher sa qualification pour ces Finales. Partant en 21ème place ce matin, il réalisait un premier exploit en réalisant le 8ème temps. Il n’a pas voulu en rester là et s’est à nouveau surpassé l’après-midi pour enlever son premier podium en Coupe du Monde après avoir signé le 4ème temps de la manche.

« C’est un résultat magnifique, une belle récompense pour tout le travail réalisé à l’entraînement et un rêve qui se réalise aussi » disait-il après la course. « C’est également une superbe revanche aussi sur le mauvais sort et les nombreuses blessures qui m’ont perturbé ces dernières années. Cette saison cela s’est enfin mieux passé et je n’ai pas cessé de progresser depuis le début de l’hiver et ce résultat en est l’aboutissement logique » ajoutait encore le Haut-Savoyard de 29 ans qui marquait ses premiers points Coupe du Monde à Beaver Creek en y terminant 24ème avec le dossard 39.

«Je suis arrivée à ces Finales avec un gros moral et je voulais tout lâcher, bien m’amuser, je n’avais plus rien à perdre. Je sais pourquoi je suis là, c’est le résultat d’un gros travail et je compte bien en profiter à fond. Les conditions étaient vraiment spéciales aujourd’hui, la neige était humide et ce n’était pas du tout le même ski qu’à Kranjska Gora où je suis 9ème. Il fallait s’adapter et trouver le bon dosage dans la prise de risque. Je suis parvenu à rester calme dans la première manche où je partais loin des meilleurs et cela a bien payé. J’ai limité la casse au point de vue du temps mais dans la seconde je me sentais trop bien pour ne pas vouloir attaquer à fond, je voulais au moins être en tête en arrivant en bas. »

Le skieur de Morzine-Avoriaz a mis du temps à percer, mais il est maintenant près à aller de l’avant à grande enjambée.
Il s’est accroché et parvenait de temps à autre à réaliser de bonnes performances dans des courses FIS ce qui lui permettait de garder la confiance des entraîneurs.

« Le ski alpin c’est ma passion et je voulais aller au bout de mon potentiel. Cette place sur le podium aux côtés de skieurs comme Ted Ligety ou Benjamin Raich est formidable, ce sont deux grosses références pour moi, l’un est tellement régulier alors que l’autre a un ski d’instinct qui me plait tellement. J’étais donc très ému d’être avec eux et fou de joie de pouvoir partager mon émotion avec mes parents qui avaient fait le déplacement. »

« Ma carrière prendra maintenant une nouvelle tournure, faire partie de la première série en slalom géant est un grand honneur et une belle satisfaction, c’est presque une consécration pour moi. »

Jean-Baptiste Grange était quant à lui tout aussi ravi par sa performance, la meilleure de sa carrière dans la spécialité. Le leader du classement Coupe du Monde de slalom s’était qualifié pour la troisième fois de suite pour la seconde manche d’un slalom géant. Son excellente 4ème place lui permettait de se hisser parmi les trente premiers de la spécialité, un de ses grands objectifs en début de saison.

« Après mon bon résultat de Kranjska Gora où je parvenais enfin à marquer mes premiers points dans la spécialité je visais plus haut pour cette course » disait le skieur de Valloire.

« J’ai mis du temps à trouver mon rythme en slalom géant cette saison, j’ai vécu des moments frustrants mais je savais que j’avais les moyens d’y arriver. Je suis bien sûr ravi et confiant avant l’important slalom de demain. Je pense que cette pente pas trop raide devrait bien me convenir et je n’ai pas de problème à skier sur cette neige pas trop gelée. L’important demain sera de rester décontractée et de pouvoir bien se balancer. »

« Je suis ravi de voir un autre Tricolore sur le podium, je l’avais d’ailleurs espéré depuis le début de la saison. C’est bon pour le groupe avant les Mondiaux de Val d’Isère. Ce résultat renforcera aussi ma détermination pour la prochaine phase d’entraînement, je tiens à m’établir en slalom géant pour avoir les moyens de viser le podium dans trois disciplines dès l’hiver prochain,en slalom, en géant puis en Super-combiné. C’est important de pouvoir briller sur plusieurs fronts. »

En terminant une demi-seconde devant Manfred Moelgg, son plus sérieux rival en slalom samedi, Grange a aussi marqué de sérieux points sur le plan psychologique. L’Italien attendait beaucoup de cette épreuve après avoir fini 3ème à Kranjska Gora la semaine dernière. Les conditions de course ne l’ont pas avantagé cette fois-ci. Les 21 points de retard qu’il compte sur le Français l’oblige à terminer plusieurs rangs devant lui pour avoir espérer rafler le globe de cristal. L’Autrichien Mario Matt, 3ème à 85 points de Grange doit lui s’imposer pour avoir une chance de gagner enfin son premier globe de cristal après avoir décrocher deux médailles d’or mondiales.

Patrick LANG


Les conseils de Tessa Worley aux jeunes espoirs français

06.07.17


Tessa worley

Les jeunes espoirs féminines du Programme National Jeunes Terresens ont pu rencontrer Tessa Worley aux 2 Alpes.


Tessa Worley reçoit les clés de son Audi A4 allroad

27.06.17


Tessa Worley Audi

Partenaire de la Fédération Française de Ski, Audi France est très fier du parcours de la skieuse française Tessa Worley et ravi de lui mettre à disposition une Audi A4 allroad.


Des tricolores sur le Glacier du Pissaillas

15.06.17


vitesse dames

Les entraînements ont repris sur le glacier du Pissaillas.


Appel à candidature : Entraîneur section compétition du Ski Club Audois

14.06.17


audois

Le Ski Club Audois Ginèvre (Carcassonne) recherche un Entraineur de ski Alpin pour son équipe compétition, en contrat de prestation de service réservé aux travailleurs indépendants.


Le Groupe Coupe d’Europe Messieurs découvre la Vallée de Vésubie

12.06.17


coupe d'europe ski alpin

Le groupe Coupe d’Europe Hommes Ski Alpin était en stage la semaine dernière à Saint-Martin-Vésubie.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter