Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Antoine Deneriaz raccroche

05.12.07


Comme on pouvait le pressentir après son retour inopiné en France la semaine dernière à la fin du premier entraînement de la descente de Beaver Creek, le Champion Olympique de Descente, Antoine Deneriaz vient d’annoncer qu’il raccrochait les skis et mettait fin définitivement au ski de compétition. Depuis son retour, il s’est isolé en famille pendant quelques jours afin de faire le point sur son avenir et a mûrement réfléchi sa décision.

Et pourtant l’envie était bien présente, après un été des plus studieux tant sur sa reconstruction avec la confiance qu’il semblait avoir retrouvée, que sur le choix de changer de marque de skis, abattant un gros travail pour s’adapter rapidement. Même son de cloche cet automne où on avait retrouvé un Antoine Deneriaz solide avec des objectifs, une envie de retrouver les pistes de Coupe du Monde et surtout son jardin de Val Gardena. Mais l’entraînement et la compétition sont deux choses totalement différentes dans la façon de les aborder et dès l’entame de saison, les vieux démons, le cauchemar ont malheureusement réapparu comme lors du Super G de Lake Louise où il semblait totalement figé, tétanisé. La peur l’envahissant, incapable de se relâcher au moment de s’élancer dans les pentes vertigineuses, le choix devenait inéluctable et l’heure de la retraite s’imposait plutôt que de tenter de vouloir continuer à tout prix et risquer, comme c’est souvent le cas dans ces moment là, la blessure grave, voir même très grave. C’est une sage décision, et la vie proprement dite à quand même beaucoup plus de valeur, que de continuer à se battre à coup de centièmes quand la tête dit qu’il est temps d’arrêter. Il était champion, il est champion et restera champion à jamais, et on ne le remerciera jamais assez pour les émotions qu’il nous a procurées, pour ses victoires, ses titres, son charisme, sa simplicité, sa bonne humeur, enfin tout ce qui fait Antoine Deneriaz, le colosse de Morillon qui nous a fait rêver et qui a fait chavirer la France de bonheur un certain 12 février 2006.

Qui est “Tonio”?

Agé de 31 ans, fan de cyclisme et de golf, Antoine Deneriaz est originaire de Morillon, petit village typique Haut Savoyard. Licencié depuis toujours au ski club, il débute le ski dès son plus jeune age, entraîné par son père jusqu’à quinze ans, avant d’intégrer le team Grand Massif et prendre part à ses première courses FIS. Trois ans plus tard il est sélectionné pour les Championnats du Monde Juniors, avant d’entrer en Equipe de France B en 1995, où il découvre les pistes de Coupe d’Europe, puis en 1997 c’est l’Equipe de France A et les débuts en Coupe du Monde. Il ne lui faut pas longtemps pour s’adapter et claquer ses premières grandes performances comme cette 4ème place lors de la descente de Coupe du Monde à Val d’Isère en 1998. Même si cela n’a pas été évident à gérer immédiatement, de là son palmarès va s’enrichir inexorablement de titres divers, podiums, victoires avant d’être sacré roi des descendeurs lors de ce fabuleux 12 février 2006 où il devient Champion Olympique de Descente sur la piste de Sestrières après une course somptueuse, techniquement parfaite, pour au bout des 1’48″80 de cette descente magique monter sur le toit de l’Olympe, l’aboutissement de toute une carrière.

Deneriaz en quelques chiffres

Antoine, c’est 141 départs en Coupe du Monde avec 6 podiums dont 3 victoires à Val Gardena (2002 et 2003) et Lillehammer (2003). C’est également et surtout un titre de Champion Olympique lors des JO de Turin en 2006. Il est également double champion de France de descente en 2003 et 2004.

Désormais c’est officiel, il faudra s’habituer à ne plus voir la grande carrure d’Antoine sur les skis, finie l’histoire d’amour avec la Saslong de Val Gardena, qu’il faudra désormais conjuguer au passé, fini le rêve de Bellevarde avec Antoine sur la plus haute marche de Val 2009. L’Equipe de France de descente est orpheline de son chef de file, mais il sera toujours là pour apporter ses conseils et la soutenir au plus haut point.

Alors MERCI Monsieur Deneriaz pour toutes ces belles années, merci de nous avoir donné tant de bons moments, merci pour votre simplicité et votre disponibilité. Nous vous souhaitons le meilleur dans votre nouvelle vie et que vous connaissiez les mêmes succès dans votre reconversion.


Ski Chrono Samse Tour – 2e Super G de Tignes : Victor Shuller conforte sa place en tête du classement

17.11.17


SuperG

Victor Schuller, vainqueur du premier Super G mercredi, s’est fait devancer lors de la 2e session, toujours à Tignes, par le suisse Lars Roesti. Nils Alphand complète le podium.


Ouverture du Ski Chrono Samse Tour : les résultats du premier Super-G

15.11.17


une-SkiChronoSamsetour

Après avoir été reporté faute de mauvaises conditions climatiques, le premier Super-G du Ski Chrono Samse Tour a eu lieu aujourd’hui à Tignes.


Communiqué Officiel – 13 novembre 2017

13.11.17


communiqué

David Poisson, 35 ans, membre de l’équipe de France de ski alpin, médaillé aux Championnats du Monde en 2013, est décédé accidentellement ce jour à la suite d’une chute lors d’un entraînement de descente dans la station canadienne de Nakiska.


Slalom Messieurs à Levi – Pinturault, 8e; 3 Bleus dans le Top 15

12.11.17


pinturault

Après les Dames la veille, ce fut au tour des Messieurs d’inaugurer la première Coupe du Monde de Slalom à Levi (FIN), ce dimanche 12 novembre.


Slalom Dames de Levi – Nastasia Noens se classe 26e

11.11.17


nastasia

Samedi 11 novembre, les skieuses ont ouvert le premier slalom en Coupe du Monde de cette saison 2017-2018 à Levi.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter