Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

[VAL D’ISERE] Descente dames : La surprise Kaufmann Abderhalden

22.12.13


Descente dames : La surprise Kaufmann Abderhalden

La Suissesse Marianne Kaufmann-Abderhalden -championne du monde juniors de descente en 2006- s’est offert la première victoire de sa carrière sur la OK de Val d’Isère. Elle devance Tina Maze, seule favorite à s’en sortir, à l’issue d’une descente marquée par de nombreuses chutes (Marie Marchand-Arvier, Cook) et sorties de piste comme Lindsey Vonn, toujours un peu juste avec sa blessure au genou.

Tous les résultats ici

Les réactions :

Anémone Marmottan (25e):

 « Je suis déçue. Une erreur de plus, j’ai envie de dire… Je pense que même si le résultat n’est pas bon, mais c’était un bon état d’esprit sur les deux manches et ça c’est vraiment le principal. C’est là où je pêchais un petit peu jusqu’à maintenant, même à Saint-Moritz où je suis poil en dessous de ce que je sais faire. Là, j’ai voulu jouer, même si malheureusement je fais deux grosses erreurs qui me font perdre beaucoup de places. J’ai fait une erreur de reconnaissance avant la deuxième manche. »

Anthony Séchaud (responsable du groupe technique dames) :

« Les trois Françaises se sont fait piéger au même endroit en deuxième manche, c’est forcément qu’il y a un problème. Les consignes je les ai bien entendues, je pense qu’il y a eu un problème de concentration et de reconnaissance. Je n’ai pas envie de charger les athlètes mais, à ce niveau là, c’est pas forcément acceptable. Je suis un peu agacé : on arrive en France et on fait deux courses pourries. Si le jour de la course on fait n’importe quoi ou qu’on a peur de skier pour aller gagner, on peut rentrer chez nous. »

Joël Chenal (coach du groupe technique dames) :

« On est chez nous, on n’a pas été très bons. On se doit d’être plus conquérant que ça et surtout de travailler sur les mouvements de terrain, on a besoin de ça. Cette semaine a été difficile, mais on a des coureuses qui ont du talent, qui sont là et j’espère vraiment que ça va enchainer sur de meilleurs résultats, dès Lienz, la semaine prochaine. On va essayer de trouver ce petit problème qui nous bloque. »

Margot Bailet (Nice, 40e) :

“Quand on m’a dit que je partais dernière, ça m’a fait rigoler. Je pense qu’aujourd’hui avec n’importe quel dossard il y avait moyen de faire des choses pas mal. Aujourd’hui, je suis bien meilleure qu’aux entraînements et je me rapproche doucement des 30. Je vais me construire là-dessus. Il faut que je reprenne confiance. Je ne me satisfait pas du tout de ce résultat mais j’essaye de prendre des choses positives à chaque fois. J’ai fait quelques points FIS à Saint-Moritz en Coupe d’Europe et j’essayerais d’en refaire si j’ai l’occasion pour améliorer mon dossard.”

Marine Gauthier (Tignes, 31e) :

“J’avais fait une bonne course à Lake Louise et les entraînements ici étaient pas mal. Je pense que je peux faire mieux, je n’ai pas aussi bien skier que ce que je sais faire. J’ai été très brusque, j’ai beaucoup jeté les pieds au lieu de faire des courbes taillées et longues. Je voulais tellement bien faire que je me suis précipité. J’avais l’impression de jouer ma vie au départ, il faut que je travaille sur l’approche des courses.”

Jennifer Piot (L’Alpe d’Huez, 41e) :

“Je pense que je prends trop sur le plat en haut (elle passe avec 0’80 de retard au premier intermédiaire, NDLR). C’est un problème de glisse que j’ai depuis toujours. Après je fais une grosse faute juste avant la “bosse à Émile”, au milieu du parcours. Je sors trop large dans la neige fraiche et ça m’arrête. C’est une piste qui ne me parle pas du tout, j’ai du mal à trouver le rythme : les courbes sont longues, c’est plat, ça ne bouge pas, il n’y a pas de vitesse… Mais je vais continuer de travailler et, dans quelques années, je serai une glisseuse!”

Propos recueillis par Hugo RICHERMOZ / SKICHRONO


Les conseils de Tessa Worley aux jeunes espoirs français

06.07.17


Tessa worley

Les jeunes espoirs féminines du Programme National Jeunes Terresens ont pu rencontrer Tessa Worley aux 2 Alpes.


Tessa Worley reçoit les clés de son Audi A4 allroad

27.06.17


Tessa Worley Audi

Partenaire de la Fédération Française de Ski, Audi France est très fier du parcours de la skieuse française Tessa Worley et ravi de lui mettre à disposition une Audi A4 allroad.


Des tricolores sur le Glacier du Pissaillas

15.06.17


vitesse dames

Les entraînements ont repris sur le glacier du Pissaillas.


Appel à candidature : Entraîneur section compétition du Ski Club Audois

14.06.17


audois

Le Ski Club Audois Ginèvre (Carcassonne) recherche un Entraineur de ski Alpin pour son équipe compétition, en contrat de prestation de service réservé aux travailleurs indépendants.


Le Groupe Coupe d’Europe Messieurs découvre la Vallée de Vésubie

12.06.17


coupe d'europe ski alpin

Le groupe Coupe d’Europe Hommes Ski Alpin était en stage la semaine dernière à Saint-Martin-Vésubie.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter