Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

JEONGSEON – Descente : Jansrud s’offre la descente pré-olympique, Adrien Théaux et Guillermo Fayed dans le Top 10

06.02.16


Le Norvégien Kjetil Jansrud s’impose en Corée devant Dominik Paris et Steven Nyman. Adrien Théaux (8e) et Guillermo Fayed (10e) sont encore placés.

Adrien Théaux
Kjetil Jansrud n’a pas pris personne par surprise ! Dominateur lors des deux entraînements sur la piste coréenne, le Norvégien a été impérial pour la course pré-olympique. Il marque ainsi son teritoire à deux ans des JO. Le Viking toujours d’attaque, même à la peine sur le bas du tracé, s’offre son premier succès de la saison en descente (en plus du géant parallèles à Alta Badia et le combiné à Wengen). Il s’impose devant… un public plutôt nombreux et le solide Italien Dominik Paris (+ 0’’20) alors que le glisseur américaine Steven Nyman (+ 0’’41) complète le podium.

“Je suis vraiment content de pouvoir à nouveau gagner, sourit Jansrud. C’est vraiment une piste où l’on peut avoir du fun. J’ai bien aimé l’ambiance. je découvre la Corée, c’est sympa. Je ne pense pas forcément aux Jeux. On ne sait pas ce qui peut sa passer en deux ans.”

Les Bleus placés

Des bonnes places d’honneur pour les Bleus. Pas à l’aise sur les entraînemen, Adrien Théaux termine 8e (+ 0’’66) alors que Guillermo Fayed se glisse aussi dans le Top 10 (+0’’80), redressant la barre après un mois de janvier compliqué.
Malgré quelques fautes, Johan Clarey (15e, +1’’10) a le sourire, juste devant David Poisson (17e, + 1’’18) et Valentin Giraud-Moine (18e, +1’’22). Après une belle frayeur sur le dernier saut, comme sur le premier entraînement, Maxence Muzaton est dans le Top 20 (20e, +1’’25) et Blaise Giezendanner (26e, +1’’70) marque encore des points. Tous les Tricolores sont dans les Top 30, Thomas Mermillod-Blondin, souffrant encore de la hanche droite, a préféré renoncer, notamment en vue du super-G de demain.

LIRE LES RESULTATS ICI

Les réactions des Français

Guillermo Fayed :

« J’ai deux parties où je fais deux fautes, notamment sur un saut puis le bas. Je perds beaucoup de temps. On savait qu’il ne fallait pas faire de fautes sur cette piste à moins d’être à l’aise comme Jansrud. Sinon, c’était dans le ton, engagé. J’ai eu des super sensations, enfin. C’est positif pour la suite. C’est mon meilleur résultat depuis le mois de janvier. Physiquement, ça va mieux mais j’étais quand même un peu fatigué sur la fin. Il faudra profiter du petit break pour être en pleine forme et réussir la manche parfaite à Chamonix. »

Adrien Théaux :

« Je suis parti, après ça s’est un peu essoufflé. Je suis assez content de ma course car les deux derniers jours à l’entraînement les sensations n’étaient pas au top. J’ai plutôt bien réagi. Le feeling était pas mal hormis une courbe où je perds pas mal de temps. J’ai bien limité la casse. Bon, je suis un peu vert en voyant les intermédiaires car je suis 2e sur les deux premiers. Je ne m’inquiétais pas trop. Je sais le ski était là et ne s’était pas envolé en une semaine. J’ai toujours eu du mal dans ces conditions de neige. Je ne voulais manquer une course à cause de ça. Elle n’est pas loupée. J’ai encore beaucoup à apprendre. Je suis encore trop impatient sur ce genre de neige. Si la spatule mord trop, ça chiffre énormément. Tu tournes bien mais tu n’avances pas. »

Johan Clarey :

« Je fais encore des petites fautes et des hésitations, qui coûtent cher, sinon les sensations n’étaient pas trop mal. Physiquement, je n’étais pas très bien. J’étais nauséeux ce matin dans le bus. Je vais prendre cette 15e place. Il y a de bonnes choses. »

David Poisson :

«La manche est bien. Je ne fais pas de fautes. J’ai essayé d’être plus tacticien que la veille. Hier, j’étais un peu plus direct. Il aurait peut-être fallu être dans plus dans cet état d’esprit. Il faut toujours trouver le compromis au niveau de l’engagement. Je n’étais pas très bien sur les sauts et sur le haut où je suis sensé être rapide. Ce fut une bonne expérience.»

Blaise Giezendanner:

« Je prends tout ce qu’il y a à prendre. Mettre des points à toutes courses c’est l’objectif principal de la saison. Il manque toujours le bon résultat qui ferait la bonne note à la fin de l’année. J’ai fait du bon ski sur toute la piste. L’équipe de France est vraiment forte: je suis le dernier du groupe et je suis 26e. C’est important pour l’émulation dans le groupe. Les places vont être chères pour les Jeux. »

Valentin Giraud-Moine:

« C’est une bonne manche, sans trop de fautes. Sur les sauts, j’étais beaucoup mieux, toujours en direction, je suis arrivé à faire basculer les skis vers la pente. C’était super: la piste, la neige. C’est sympa à skier. Evidemment j’ai envie de revenir dans deux ans. L’ambiance est particulière mais sympa. »

Maxence Muzaton:

« Je tente des petites figures de style (à la réception du dernier saut), je m’en serais bien passé, comme sur le premier entraînement. Tout n’est pas à jeter: je fais le deuxième temps sur le premier inter et je fais du bon ski dans les parties raides. Je fais de toutes petites erreurs sur les parties plates. Je sais que j’ai un ski solide. Il faudra maintenant construire une manche pleine. »

Publié en collaboration avec


Ouverture de la saison de Coupes du Monde à Sölden : Les sélections

20.10.17


bandeau_solden

Comme chaque année, le glacier de Rettenbach accueillera les premiers virages des meilleurs skieurs de la planète donnant le coup d’envoi de la saison de Coupe du Monde 2017-2018.


Le Programme National Jeunes Terresens fait étape à Zermatt

28.08.17


Le groupe à Zermatt

Le second stage du Programme Jeune Terresens de l’été 2017 se déroule depuis mercredi 23 juillet à Zermatt (SUI).


Critérium de la Première Neige 2017 – Places VIP en vente

18.08.17


Criterium de la première neige

Venez encourager vos skieuses et skieurs favoris durant les 2 weekends de la compétition !


Les conseils de Tessa Worley aux jeunes espoirs français

06.07.17


Tessa worley

Les jeunes espoirs féminines du Programme National Jeunes Terresens ont pu rencontrer Tessa Worley aux 2 Alpes.


Tessa Worley reçoit les clés de son Audi A4 allroad

27.06.17


Tessa Worley Audi

Partenaire de la Fédération Française de Ski, Audi France est très fier du parcours de la skieuse française Tessa Worley et ravi de lui mettre à disposition une Audi A4 allroad.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter