Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Jeongseon – Super G : Carlos Janka domine le super-G, Top 8 pour Blaise Giezendanner

07.02.16


Le Suisse Carlo Janka a été impérial sur le super-G coréen. Blaise Giezendanner est le meilleur Bleu (8e), devant Valentin Giraud-Moine (12e). Maxence Muzaton s’est blessé au genou.

Blaise Giezendanner

Il a été impressionnant. Pas une faute pour Carlo Janka. Du grand Janka. Le Suisse a dominé les débats, encore sous le soleil coréen. Septième de la descente, toujours à l’aise sur ce genre de neige typée US, 3e à Kitzbühel, Janka devance l’Italien Christof Innerhofer (+0’’82) et l’Autrichien Vincent Kriechmayr (+1’’06) et s’offre un premier succès en super-G. Avec de sacrés écarts ! “Il y avait tout, des mouvements de terrain, des sauts et j’aime bien ce genre de neige comme à Beaver Creek”, se félicite Janka. “Quand je l’ai vu à la télé, je me suis dit que c’était la bonne ligne à prendre”, dira son heureux dauphin.
Les favoris comme Kjetil Jansrud, Dominik Paris et Andrew Weibrecht sont partis à la faute. C’est le jeu du super-G.
Bonne 7e place pour Marcel Hirscher, qui n’a donc pas fait le long voyage pour rien. “Je suis surpris d’être aussi près du podium sur un super-G tracé comme une deuxième descente”, a dit le n°1 mondial, avant de filer à Naeba au Japon.

Les jeunes Tricolores assurent

Alors qu’Adrien Théaux s’est loupé (16e), et que Johan Clarey et Guillermo Fayed sont sortis, la jeune garde tricolore a parfaitement assuré la relève. Blaise Giezendanner s’offre une superbe 8e place (+1’’40), de très loin la meilleure performance de sa carrière, pour son 4e départ en super-G en Coupe du monde. Le Chamoniard est suivi de près par Valentin Giraud-Moine, jamais vu aussi haut dans la discipline (12e).

Coup dur pour Muzaton

Une très bonne sortie des « castors juniors », assombrie par la chute et la blessure de leur pote Maxence Muzaton. Il s’est envolé sur le premier saut et a mal atterri. Evacué en barquette puis en hélicoptère, le Plagnard semble s’être blessé gravement au genou gauche. Il l’a senti craqué à la réception et sa saison est sûrement terminée.

LIRE LES RESULTATS ICI

Les réactions des Bleus

Blaise Giezendanner :

« C’est ma 4e Coupe du monde en super-G et je n’avais jamais marqué. Je n’avais jamais fait mieux que 14e en Coupe d’Europe. Il me manquait un gros coup. C’est exactement ce que je me suis dit en arrivant : ça y est, je l’ai ! J’ai skié intelligemment. J’ai contrôlé les trois-quatre virages qu’il fallait et j’ai attaqué les 35 autres. C’était la définition du super-G. Il faut être instinctif. J’ai bien compris le tracé. Maintenant, il va falloir que j’assume ce résultat. Ca me fait un peu peur. Mon objectif était d’être constant toute l’année. J’étais bien mais pas top. Là, j’ai montré que j’avais le ski pour être en Coupe du monde. Un Top 10 cette saison ? Je pensais plutôt le faire en descente. Maintenant, il y Chamonix. Sans événement majeur cette saison, pour moi le rendez-vous le plus important de la saison, ce n’est pas Kitzbühel mais Les Houches. »

Valentin Giraud-Moine :

« Je suis content. C’était une bonne manche il y a des petites fautes de je ne sais pas quoi. Mon objectif c’était les 15, je suis dedans. Blaise a fait une super course. Au départ, je savais que Mumu s’était fait très mal. J’ai vu les docs partir en courant. Je n’ai pas trop attendu, heureusement. On va savourer cette belle place. Ce n’est pas tous les jours qu’on en fait. Je savais que j’avais le potentiel. Tout l’été et l’automne, j’étais bien en super-G. c’est la loi des quotas. Tout le monde ne pouvait pas courir. C’est une bonne semaine pour moi. J’ai pris de bons repères ici et j’espère revenir dans deux ans. On va essayer de bien de reposer pour préparer Chamonix, où je partirai pour la première fois dans les 30. »

Adrien Théaux:

« J’ai des hauts et des bas, de très bons inters et d’autres moins bien. Je n’apprécie pas trop cette neige (froide et accrochante). Je fais beaucoup trop de fautes aujourd’hui, une dès la troisième porte et une sur la bosse d’arrivée qui me ramène sur la porte. Je perds aussi énormément de temps sur le plat. C’est pénible parce que j’aurais aimé être mieux mais il y a bien pire, mes genoux sont intacts alors que ça aurait pu faire comme Maxence (Muzaton) et finir bien plus mal. »

Guillermo Fayed:

« La catastrophe. Je suis mal parti techniquement, je n’étais pas posé, complètement hors sujet. Ca ne peut pas faire comme ça. Je ne sais pas s’il faut oublier le super-G! »

Publié en collaboration avec


Le Programme National Jeunes Terresens fait étape à Zermatt

28.08.17


Le groupe à Zermatt

Le second stage du Programme Jeune Terresens de l’été 2017 se déroule depuis mercredi 23 juillet à Zermatt (SUI).


Critérium de la Première Neige 2017 – Places VIP en vente

18.08.17


Criterium de la première neige

Venez encourager vos skieuses et skieurs favoris durant les 2 weekends de la compétition !


Les conseils de Tessa Worley aux jeunes espoirs français

06.07.17


Tessa worley

Les jeunes espoirs féminines du Programme National Jeunes Terresens ont pu rencontrer Tessa Worley aux 2 Alpes.


Tessa Worley reçoit les clés de son Audi A4 allroad

27.06.17


Tessa Worley Audi

Partenaire de la Fédération Française de Ski, Audi France est très fier du parcours de la skieuse française Tessa Worley et ravi de lui mettre à disposition une Audi A4 allroad.


Des tricolores sur le Glacier du Pissaillas

15.06.17


vitesse dames

Les entraînements ont repris sur le glacier du Pissaillas.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter