Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Relais mixte Östersund : la France 5ème, du rire aux larmes

24.11.13


Martin Fourcade - Östersund  2013

 

L’équipe de France termine 5ème du relais mixte d’Östersund. Les Bleus étaient en tête avant le dernier tir de Martin Fourcade qui est allé tourner 3 fois sur l’anneau de pénalité. Il oublie également de piocher une fois, ce qui coûte à l’équipe de France deux minutes de pénalité et la repousse ainsi de la 3e à la 5e place. La République tchèque s’est finalement imposée devant la Norvège et l’Ukraine.

3 balles de pioche 

Comme dans tous les relais de biathlon, l’athlète possède pour chaque tir les 5 balles de son chargeur + 3 balles « bonus » dites « balles de pioche ». Celles-ci lui permettent de descendre les cibles loupées avec les seules balles de son chargeur. En cas de cible manquée malgré les 3 balles de pioche, toute cible encore debout = un tour de pénalité pour le coureur. Dans ce cas, les 3 balles de pioche doivent absolument être utilisées, jusqu’à la dernière. C’est la règle, et c’est sur ce point que Martin a commis une erreur lors son dernier tir. Après avoir loupé 4 cibles avec son chargeur, il n’a utilisé que 2 balles de pioche avant de partir faire ses 3 tours de pénalité. Une petite erreur qui coûtera à l’arrivée les 2 minutes de pénalité à la France.

Malgré cela, des Français loin devant

Tout avait pourtant bien commencé avec un relais français ultra précis au tir emmené par Marie Laure brunet (sans faute), Marie Dorin (1 pioche) et le jeune Simon Desthieux qui a assuré un tir quasi parfait avec une seule pioche lors de son tir debout. Un vrai travail d’équipe qui permet à Martin de prendre le relais avec plus de 50 secondes d’avance sur la République Tchèque de Moravec et 1min20 sur la Norvège de Boe. Après un bon tir couché, Martin s’envole du pas de tir avec 1min27 d’avance vers une victoire quasi assurée. On pense alors que le tir debout sera une formalité pour le Pyrénéen. Mais à ce moment, tout s’écroule, Martin passe complètement à côté de son dernier tir, laissant s’envolé toutes les chances de victoire avec ses 3 tours de pénalité + la pénalité de course.

Même aux plus grands champions, il arrive de commettre des petites erreurs de débutants qui peuvent peser lourd à l’arrivée. Mais l’erreur est humaine et nos champions restent humains avant tout. Mieux vaut commettre ce genre d’étourderies maintenant plutôt que pendant les Jeux Olympiques. Autre enseignement de cette course, en biathlon, rien n’est jamais gagné avant de franchir la ligne d’arrivée, même quand on à 1min30 d’avance au dernier tir debout.

Le résultat complet est ICI.

Les réactions


BIATHLON – OSTERSUND 2013 – les réactions de… par FFSki

Martin Fourcade, de simple mots :

 

« Merci pour votre soutien, il faut regarder devant soi…Bravo à mon équipe ! »

Alexis Bœuf témoigne sur BFM TV :

« C’est le biathlon. C’est justement ce qui fait la beauté de notre sport, assure le biathlète tricolore. Ce n’est pas une défaillance de Martin. La semaine dernière, ça n’avait rien à voir avec aujourd’hui. Depuis quelques jours, les conditions sont vraiment particulières. Il y a beaucoup beaucoup de vent sur le pas de tir. Je pense que Martin est tombé à un moment où il y avait de grosses rafales. Il n’a pas eu de chance car ça s’est calmé un peu derrière. Il a juste été sur le pas de tir dans les quelques minutes où il ne fallait pas. Avec le stress de la première course, ça fait un petit cocktail sympa. »

 Siegfried Mazet, entraîneur du tir, dans Le Dauphiné Libéré :

« On voyait tous que c’était bien parti. Mais Martin est humain. Quand ça prend l’eau, d’un coup, c’est le trou noir. »

Stéphane Bouthiaux, son entraîneur, ajoute :

« Il gambergeait sur sa forme physique. Je pense que c’est ce qui le sort de son tir couché. Ce n’est qu’une analyse. Il sera plus serein jeudi car sur les skis, la forme était bonne (meilleur temps) ».

Beaucoup d’autres chances de briller pour l’Equipe de France avec cette 1ère coupe du monde qui se poursuit toute la semaine à Östersund :

  • Mercredi : Individuel dame – 15km
  • Jeudi : Individuel dame – 20km
  • Vendredi : Sprint dame – 7,5km
  • Samedi : Sprint homme – 10km
  • Dimanche : poursuite homme (10km) et dame (7,5km)

Le COMTE reconduit son partenariat avec la Fédération Française de Ski

22.05.18


Comte_bandeau

Partenaire principal des Equipes de France de Ski Nordique depuis 2013, le Comté a décidé de renouveler sur la prochaine olympiade, soit jusqu’en 2022, son soutien à la FFS.


FFS TV – Reportage sur les Championnats de France de Ski Nordique

12.04.18


FFSTV_Premanon

FFS TV vous propose un reportage de 16 minutes sur les Championnats de France de Ski Nordique 2018 qui se sont déroulés à Prémanon fin mars.


Championnats de France de Ski Nordique – Trophée Caisse d’Épargne : Le Mont Blanc et le Jura remportent le relais biathlon par équipes

01.04.18


Sans titre(4)

Le Mont Blanc chez les dames et le Jura chez les Hommes remportent le relais biathlon des championnats de France de Ski Nordique ce dimanche 1er avril à Prémanon.


Championnats de France de Ski Nordique – Trophée Caisse d’Épargne : le sacre pour Quentin Fillon maillet & Julia Simon en Mass Start

31.03.18


Sans titre(2)

Quentin Fillon Maillet et Julia Simon sont Champions de France de Mass Start 2018 ce samedi 31 mars à Prémanon.


Championnats de France de Ski Nordique à Prémanon : Le titre pour le duo Chevalier/Jacquelin en relais simple mixte

30.03.18



Une grande première pour ce type d’épreuve en Championnat de France.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter