Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Ski alpin: deux Français dans le top 10

23.02.07


Après les mondiaux de Are, retour à la coupe du monde sur la piste Kandahar de Garmisch Partenkirchen avec au programme, deux descentes et un slalom. Après avoir dominé le seul et unique entraînement, jeudi, avec le meilleur temps de Pierre Emmanuel Dalcin devant Yannick Bertrand, le plus dur était de confirmer en course comme l’avait indiqué Gilles Brenier, hier soir, qui ne voulait pas s’enflammer, mais qui espérait un sursaut de son équipe après la déception des championnats du monde.

Et le sursaut a bien eu lieu, certes il n’y a pas de podium au bout, mais d’excellentes prestations de l’ensemble de l’équipe. Orpheline du skieur de Morillon, Antoine Deneriaz, grippé, très bon résultat de l’équipe de France avec la magnifique 5ème place de Pierre Emmanuel Dalcin et la somptueuse 7ème place du skieur de Combloux, Marc Bottollier-Lasquin qui a su profiter à fond de son dossard 1 pour s’offrir le plus beau résultat de sa carrière.

Le skieur de Val Cenis vainqueur de la dernière descente de Coupe du monde à Val d’Isère juste avant les mondiaux, a réalisé une bonne course et malgré une petite faute sur le plat, il est resté concentré jusqu’au bout pour s’offrir cette belle 5ème place sur cette piste qu’il affectionne particulièrement même si, cette année, la neige de printemps a remplacé la glace vive. Premier à s’élancer, le skieur de Combloux, a tenté le tout pour le tout sur une piste qui était en parfait état, en mettant du rythme et de l’engagement dans son ski et même si son parcours a été émaillé de plusieurs petites fautes, il a su engendrer de la vitesse tout du long des 3455 mètres de la descente pour décrocher le meilleur résultat de sa carrière, une superbe récompense pour ce skieur qui n’a pas été épargné par les blessures et les galères. Yannick Bertrand qui a pris de gros risques sur ses lignes et qui a bien failli partir à la faute, termine 24ème à un peu plus de deux secondes du Slovène, Andrej Jerman, vainqueur surprise de cette première descente. Johan Clarey termine 30ème juste devant Adrien Theaux, chassé des points, alors que David Poisson excellent sur le haut du parcours se contente de la 37ème place.

C’est une nouvelle fois la météo qui a été à l’ordre du jour, comme depuis le début de saison, avec des températures printanières qui règnent actuellement sur Garmisch Partenkirchen et surtout une piste Kandahar défigurée, qui s’est très vite dégradée empêchant ainsi les meilleurs de la discipline de défendre leurs chances à fond, malgré toutes leurs bonnes volontés, surtout sur le bas du parcours ou il été impossible de rivaliser. Andrej Jerman remporte une victoire historique devant l’Autrichien Hans Grugger et le Canadien Erik Guay.

Réactions (AFP)

Pierre-Emmanuel Dalcin
Je suis en forme. J’ai fait une bonne course, je suis content dans l’esprit même si j’ai fait une petite faute sur le plat mais je suis content d’être dans les dix premiers. Malgré la pression d’avoir gagné l’entraînement, je me sens solide. C’est une petite faute qui me coûte la victoire. La course était difficile, il faisait vraiment très chaud. Je suis aussi satisfait car je ne sens pas ma blessure à l’épaule droite quand je skie.

Marc Bottollier-Lasquin
J’ai fait pas mal de fautes mais j’ai essayé de m’engager, je suis globalement satisfait même s’il y a des problèmes de trajectoires à rectifier. Pour demain, j’espère que la neige sera plus compacte et que je pourrai profiter de meilleures conditions de glisse.

Yannick Bertrand
Je suis tombé à un très mauvais endroit, à l’entrée du plat, et j’ai dû forcer pour repartir. Ensuite j’ai bien skié. C’est rageant, j’avais de bonnes conditions de neige et j’avais fait une bonne descente d’entraînement. J’ai pris des risques et je dois apprendre à doser mon engagement. Demain, j’essaierai de faire ma course sans faire de faute. La neige était très spéciale, très molle, on n’a pas l’habitude de ce genre de neige à Garmisch. En plus, il fait vraiment chaud.


“COURCHEVEL MERIBEL 2023″ La France accueillera les Championnats du Monde de Ski Alpin 2023

17.05.18


mondiaux de ski alpin

La FEDERATION FRANCAISE DE SKI et les stations Olympiques de COURCHEVEL et de MÉRIBEL ont l’immense plaisir et la fierté d’annoncer que la FRANCE vient d’être choisie par la FEDERATION INTERNATIONALE DE SKI comme pays hôte des Championnats du Monde de Ski Alpin 2023.


COURCHEVEL MÉRIBEL 2023 : Résultat en LIVE à 18h

17.05.18


verdict

Dans quelques heures, nous saurons si la France est choisie comme pays hôte des Championnats du Monde de Ski Alpin en 2023 !


Courchevel Méribel 2023 – Le stand est prêt !

14.05.18


stand courchevel méribel 2023

Jusqu’à jeudi, suivez l’actualité du 51eme congrès de la FIS à Costa Navarino en Grèce sur la page facebook de la Fédération Française de Ski.


Courchevel Méribel 2023 : Verdict le 17 mai

07.05.18


courchevel méribel 2°23

Le pays qui accueillera les Championnats du Monde de Ski de Alpin en 2023 sera dévoilé jeudi 17 mai à 19h lors du Congrès de la Fédération Internationale de Ski à Costa Navarino, en Grèce.


RYWAN/FFS “On ne change pas une équipe qui gagne”

26.04.18


rywan-partenariat

Fournisseur Officiel des Equipes de France de Ski Alpin et de Ski Cross depuis 2005, RYWAN, fabricant français de chaussettes techniques a décidé de renouveler son soutien à la FFS pour la prochaine olympiade.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter