Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

SKI ALPIN : Kranjska Gora La dernière Coupe du monde de Chenal “De belles années”

01.03.09


Vingt-cinquième à Kranjska Gora, Joël Chenal “saute” du top 25 en géant synonyme de qualification pour les finales d’Are dans deux semaines. A bientôt 36 ans, le vice-champion olympique de Turin a vécu hier sa dernière journée de Coupe du monde. Impression d’un mec bien, combattant jusqu’à la dernière porte.*

Joël, que ressentez-vous après cette course?*

“Il me manque deux points pour la finale. J’avais les cartes en main, je n’ai pas su les saisir. Maintenant, je ne regrette rien. J’ai réussi une saison correcte. Ma décision était prise: c’est fini. Je suis un peu ému mais je ne réalise pas trop. Je suis encore là, au milieu des autres. Dans quelques jours, cela va certainement me faire bizarre mais je vais pouvoir profiter de ma femme et de ma fille.”

Que vous reste-t-il de votre carrière?

“Pleins d’images. Des bonnes et des moins bonnes. Je n’ai pas connu l’or olympique mais ma médaille d’or, c’est ma fille.” *

Quels sont vos projets?*

“D’ici deux ans, je voudrais ouvrir un hôtel, chez moi, à la Rosière.”

Qu’est-ce qui fait vous arrêtiez, à un an des prochains Jeux olympiques?

“Je n’ai aucun regret car j’ai passé de très belles années en équipe de France. Ce qui me pesait, ces derniers mois, ce n’est pas la compétition mais c’est l’entraînement, la préparation, les efforts qu’il faut consentir pour avoir une hygiène de vie de sportif de haut niveau. Le géant est une discipline qui a énormément changé que ce soit au niveau du matériel, de l’engagement. Parfois, je me sens largué par rapport à tout cela. Franchement, ma décision est pesée et bien pesée.”*

Comment avez-vous vécu les trois dernières saisons, depuis votre podium olympique?

*“Avec une autre vision des choses. Dans la vie d’un athlète, le podium olympique, c’est l’objectif. Je l’ai fait et, pendant les trois dernières saisons, j’ai essayé de me faire plaisir. Cela n’a pas toujours été simple car il y a une telle émulation dans le groupe. La déception, c’est de ne pas avoir réussi à me sélectionner pour Val-d’Isère.”

Justement, ce groupe technique est au plus haut niveau. Comment avez-vous vécu cette concurrence après avoir passé une partie de votre carrière dans un univers moins féroce?

“Les trois dernières années ont été pour moi du bonheur. Si j’ai tenu le rythme, c’est grâce à ce groupe, à l’ambiance qui y règne, à son niveau sportif. Cela m’a permis d’aller chercher plus loin car ça poussait fort dans le groupe. Je pense que ce regroupement géant-slalom, il aurait fallu le faire depuis des années. Quand on voit les résultats actuels, on se rend compte qu’on fait peur.”

Publié en collaboration avec


Le Programme National Jeunes Terresens fait étape à Zermatt

28.08.17


Le groupe à Zermatt

Le second stage du Programme Jeune Terresens de l’été 2017 se déroule depuis mercredi 23 juillet à Zermatt (SUI).


Critérium de la Première Neige 2017 – Places VIP en vente

18.08.17


Criterium de la première neige

Venez encourager vos skieuses et skieurs favoris durant les 2 weekends de la compétition !


Les conseils de Tessa Worley aux jeunes espoirs français

06.07.17


Tessa worley

Les jeunes espoirs féminines du Programme National Jeunes Terresens ont pu rencontrer Tessa Worley aux 2 Alpes.


Tessa Worley reçoit les clés de son Audi A4 allroad

27.06.17


Tessa Worley Audi

Partenaire de la Fédération Française de Ski, Audi France est très fier du parcours de la skieuse française Tessa Worley et ravi de lui mettre à disposition une Audi A4 allroad.


Des tricolores sur le Glacier du Pissaillas

15.06.17


vitesse dames

Les entraînements ont repris sur le glacier du Pissaillas.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter