Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

SKI ALPIN / WENGEN Kroell devant Cuche et Janka, Théaux 13e, Les réactions du podium ici

15.01.11


L’Autrichien Klaus Kroell a remporté la descente de Wengen cet après-midi et a privé l’imposant public suisse (35 000 spectateurs) de la joie d’une victoire d’un de ses favoris. Pour autant, les skieurs helvètes ont été au rendez-vous en prenant les deux autres places du podium. Didier Cuche a terminé 2e pour la troisième fois de sa carrière au Lauberhorn. Devancé par Miller en 2007 et 2008, Cuche a été battu de seulement 14 centièmes aujourd’hui. Carlo Janka, déjà sur le podium du super-combiné la veille, s’est classé 3e.

La nuit, plus froide que les précédentes, avait durci la neige et les conditions ont été quasi-équitables pour les meilleurs alors qu’initialement, on craignait que les petits dossards soient vraiment avantagés.

Klaus Kroell a signé la troisième victoire de sa carrière et abordera Kitzbuehel la semaine prochaine avec le plein de confiance. Ivica Kostelic, pour sa part, a terminé 12e et accentue son avance au classement général de la Coupe du monde vu que Svindal n’a pu faire mieux que 15e.

Côté français, Adrien Théaux s’est classé 13e. Une place légèrement décevante pour le Savoyard, qui s’attendait à mieux au regard de ses entraînements et de sa performance en super-combiné. Guillermo Fayed a terminé 20e, Alexandre Bouillot 29e (soit la meilleure performance de sa carrière en descente), juste devant Yannick Bertrand (30e), encore une fois dans les points. David Poisson a fini 41e. Johan Clarey a chuté sur le haut du parcours, commettant une faute d’intérieur. Pour autant, il s’agit de la première descente de la saison sans top 10 pour les Tricolores (Clarey 5e à Lake Louise, Fayed 6e à Val Gardena, Théaux 7e à Bormio).

Klaus Kroell (vainqueur de la descente) : “Chaque victoire dans une classique est un rêve. Je n’avais pas eu de bons entraînements cette semaine. Je me sentais fatigué après suite à ma chute de Bormio. Du coup, à l’arrivée, j’avais du mal à croire en ma victoire. J’aime venir à Wengen même si jusqu’ici, je n’avais jamais eu de bons résultats ici. Je n’avais jamais réussi à réussir un bon “Bruckli S”. Je n’étais pas venu pour gagner ici même si j’avais des sections rapides aux entraînements. Cette victoire est la plus grande de ma carrière, devant celle en super-G à Kitzbuehel. J’ai fait une faute sur la fin, dans le dernier S, en raison de la fatigue. Je n’avais plus l’énergie pour prendre la ligne que je voulais. Sur le coup, je pensais avoir perdu la course sur cette faute. Quand Cuche a commis la sienne et que j’ai vu l’écart au temps intermédiaire, je me suis dit que mon avance devait être suffisante. Ces deux dernières années, nous étions sous pression à Kitzbuehel. Mais cette saison, l’équipe s’avère plus forte. Et personnellement, je vais arriver en confiance grâce à cette victoire.”

Didier Cuche (2e) : “La foule a été contente de voir deux Suisses sur le podium. J’ai aimé cette course, son atmosphère. Est-ce que je reviendrai ici l’an prochain ? On verra. Cette année, beaucoup de skieurs étaient capables d’aller vite. Alors, j’accorde un poil plus de valeur à cette 2e place que les deux années où j’ai terminé derrière un Miller quasi-imbattable (en 2007 et 2008). Au vu de la lutte, cette 2e place est un peu plus intéressante. Le spectacle était là et je suis fier d’y avoir participé. A l’arrivée, j’ai eu mon premier coup d’oeil pour le tableau d’affichage. J’ai vu que je n’étais pas tout en haut. Sur le moment, j’ai eu une légère déception mais ensuite, un énorme plaisir quand j’ai vu l’accueil que m’a réservé le public. Ce sont des sensations agréables quand on sent la foule te pousser. Cela fait du bien et motive pour la suite. J’ai commis une faute de carre après le tunnel. Ce n’était pas le meilleur endroit pour faire une faute, cela m’a peut-être coûté la victoire mais d’autres ont également commis des fautes par ailleurs.”

Carlo Janka (3e) : “Le week-end a été dur physiquement mais je suis content d’être monté deux fois sur le podium. J’ai tout donné aujourd’hui, je n’en pouvais plus à l’arrivée. L’été prochain, je devrais avoir une parfaite préparation physique pour passer un cap. j’ai perdu de l’énergie sur le super-combiné de vendredi et cela a pesé physiquement aujourd’hui.”

De Wengen (SUI), Christophe Peralta

 LES RESULTATS ICI

Publié en collaboration avec


“COURCHEVEL MERIBEL 2023″ La France accueillera les Championnats du Monde de Ski Alpin 2023

17.05.18


mondiaux de ski alpin

La FEDERATION FRANCAISE DE SKI et les stations Olympiques de COURCHEVEL et de MÉRIBEL ont l’immense plaisir et la fierté d’annoncer que la FRANCE vient d’être choisie par la FEDERATION INTERNATIONALE DE SKI comme pays hôte des Championnats du Monde de Ski Alpin 2023.


COURCHEVEL MÉRIBEL 2023 : Résultat en LIVE à 18h

17.05.18


verdict

Dans quelques heures, nous saurons si la France est choisie comme pays hôte des Championnats du Monde de Ski Alpin en 2023 !


Courchevel Méribel 2023 – Le stand est prêt !

14.05.18


stand courchevel méribel 2023

Jusqu’à jeudi, suivez l’actualité du 51eme congrès de la FIS à Costa Navarino en Grèce sur la page facebook de la Fédération Française de Ski.


Courchevel Méribel 2023 : Verdict le 17 mai

07.05.18


courchevel méribel 2°23

Le pays qui accueillera les Championnats du Monde de Ski de Alpin en 2023 sera dévoilé jeudi 17 mai à 19h lors du Congrès de la Fédération Internationale de Ski à Costa Navarino, en Grèce.


RYWAN/FFS “On ne change pas une équipe qui gagne”

26.04.18


rywan-partenariat

Fournisseur Officiel des Equipes de France de Ski Alpin et de Ski Cross depuis 2005, RYWAN, fabricant français de chaussettes techniques a décidé de renouveler son soutien à la FFS pour la prochaine olympiade.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter