Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Snowboard cross : Moenne-Loccoz voit double

01.02.16


Et hop, coup double ! Nelly Moenne-Loccoz est revenue aux X et, comme l’an dernier, la snowboardeuse du Grand Bornand est remontée sur la boîte.

le-podium-pour-nelly-moenne-loccoz-photo-b-l-le-dl-ski-chrono-1454281088

Photo : B.L / Le DL / Ski Chrono

Troisième, encore une fois. A l’arrivée, sous une neige abondante que pas mal de stations européennes aimeraient avoir, la rideuse de 25 ans ne savait pas vraiment quoi en pensant. Satisfaite du podium ou frustrée de cette faute au milieu du parcours, qui a obligé la Haut-Savoyarde à se retrouver en switch.

Honnêtement, le verre est à moitié plein, plutôt que l’inverse. Nelly Moenne-Loccoz rend plusieurs kilos à l’ensemble des rideuses présentes à Aspen. Et sur une piste où le poids est prépondérant, sans oublier une neige lourde tombée en quantité, cette médaille de bronze est clairement une belle performance. Et elle vient clore une superbe semaine dans le clan tricolore avec un total de six podiums, dont deux succès. Trois fois plus que l’an dernier (Kevin Rolland 2e et Moenne-Loccoz, donc, 3e). La moisson aurait même pu être supérieure, si Chloé Trespeuch n’avait pas chuté dans cette finale de snowboardcross. La rideuse de Val Thorens voulait cette médaille. Elle avait donné des signes allant dans ce sens en demi-finale. Mais l’histoire n’a pas basculé du bon côté.

Pierre Vaultier, lui, savait d’avance que c’était plié. Ou presque. Sur un parcours créé tout spécialement pour les regular, le snowboardeur de Serre Chevalier a été stoppé dès les quarts de finale. Le champion olympique s’en remettra. La coupe du monde devrait vite le remettre sur les bons rails.

 REACTIONS : 

Nelly Moenne-Loccoz (3e) :

« Je suis un peu mitigée. Ce matin, je n’étais pas bien, ce ne sont pas des conditions qui me vont. Avec cette neige, je cassais le start mais il n’y avait rien pour accélérer. Je ne pensais même pas rentrer en finale. Sur la finale, je fais une grosse faute. C’est tellement rédhibitoire. Ce n’était pas du grand snowboard, la manière n’y était pas trop mais la joie prend plus le pas sur l’amertume. Je n’aurais pas pu gagner, je fais 10 kg de moins que tout le monde… Même en cassant le départ, tout le monde est à l’aspiration derrière toi et tu te fais défoncer. Jérôme (Choupin, l’entraîneur) a été très bon, il a réussi à me remobiliser. Franck (Dejour, technicien) a été super bon aussi. Un bon travail de tout le staff. C’est plutôt bien payé finalement. »

Chloé Trespeuch (6e) :

« Je tombe dans le deuxième virage, ce n’était pas du tout mon objectif, je venais pour la médaille. Je suis très déçue, mais la saison continue et j’espère que je ferai mieux sur les prochaines coupes du monde. »

Pierre Vaultier (éliminé en quarts de finale) :

« C’était vraiment vraiment compliqué pour un goofy. Sur les X, c’est déjà compliqué à la base pour moi. Il faut emmener du poids. Moi je suis dans la technicité du snowboard, pas dans la fluidité. Il n’y avait aucune chance, c’était perdu d’avance. »

Publié en collaboration avec


De Perisher à Zermatt, les Bosseurs enchaînent les stages

19.09.16


groupe

L’Equipe de France de Ski de Bosses est revenue d’un mois de stage en Australie. La préparation physique continue avant le départ en Suisse le 5 octobre.


L’Equipe de France de Ski Cross prend la direction de Saas Fee

16.09.16


baron

Après Zermatt, les spécialistes Ski Cross continuent leur épopée suisse pour rejoindre Saas Fee la semaine prochaine.


Quoi de neuf chez les Equipes de France Slopestyle et Halfpipe ?

14.09.16


Antoine Adelisse

Les Equipes de France de Ski Slopestyle et Halfpipe préparent le début de saison entre entraînement physique et stages sur neige.


Résumé vidéo des Bosseurs en Australie

12.09.16


bosses

> Découvrez quelques images réalisées par Benjamin Cavet, athlète de l’Equipe de France de Ski de Bosses, sur leur stage dans la station de Perisher, en Australie. Suivez les performances de Bosseurs sur leur Page Facebook Officielle.


Viva Argentina ! L’Equipe Snowboard Cross en stage à Bariloche

09.09.16


snow

L’Equipe de France de Snowboard Cross effectue son premier stage depuis le mois de juin à Bariloche (Argentine), sur les pentes du Cerro Catedral.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter