Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

SnowboardCross : Vaultier n’a pas renoncé

16.05.12


Deux mois jour pour jour après s’être fracturé l’os astragale et la malléole de la cheville droite dans le boardercross de Valmalenco, en clôture de la saison, le triple vainqueur du globe de snowboardcross était en Savoie, où il nous a confié avoir accepté prendre son mal en patience. Pour revenir plus fort, comme en 2010 ?

La symbolique interpelle forcément. De passage lundi au centre de médecine du sport de haut niveau d’Albertville, Pierre Vaultier s’est exprimé avec la Maison des Jeux Olympiques par-dessus l’épaule.

“Toujours une probabilité assez forte de devoir arrêter”

À 633 jours d’une hypothétique troisième olympiade de rang (35 e à Turin, 9 e à Vancouver), la meilleure chance de médaille tricolore en snowboard n’est pas assurée d’être du voyage en Russie. “Sans noircir le tableau, il existe toujours une probabilité assez forte de devoir arrêter le snow !”

Une éventualité dont le triple vainqueur du globe de snowboardcross préfère prendre avec philosophie. “À chaque jour suffit sa peine”, glisse à deux reprises au cours de l’entretien le rideur de 24 ans, occupé à tuer le temps entre la rénovation de son appartement à Serre-Chevalier, ses cours de L2 Géographie à Grenoble et ses trois séances de musculation et de kiné hebdomadaires.

La blessure, l’inactivité, les doutes, le Haut-Alpin connaît. Le 13 décembre 2008, une fracture lombaire subie à l’entraînement l’obligeait à tirer un trait définitif sur sa saison. Une expérience douloureuse dont il tire les bénéfices aujourd’hui. “Je suis détaché, dans la continuité de la très bonne saison que je viens de réaliser (quatre podiums dont trois victoires). En 2009, j’avais pris du recul et beaucoup réfléchi, avant d’effectuer un retour d’une efficacité redoutable (six podiums dont cinq victoires sur les sept manches de Coupe du monde).”

Un retour fracassant dont Vaultier ne veut en rien précipiter. “Pour l’instant, je bosse sur ma prise de masse du haut du corps pour revenir en forme. Je suis en phase avec mes objectifs. Il n’y a pas de frustration. Elle viendra peut-être plus tard, notamment s’il existe un contretemps malheureux sur mon programme (lire par ailleurs).”

Un emploi du temps qui l’amènera à passer le mois d’août en Estonie. Chez sa copine, où le Haut-Alpin aime tant se ressourcer. “C’est un autre mode de vie. Loin des sollicitations, plus intime. Parfois, mon téléphone ne sonne pas pendant au moins trois jours, c’est magique !”

Autant qu’un sacre olympique ? Pas sûr.

Pierre Vaultier passera une IRM de contrôle le 11 juin à Lyon pour voir s’il existe un début de nécrose ou non. Puis il prendra la direction de Capbreton, début juillet, pour trois semaines de rééducation. En septembre, le Haut-Alpin devrait regagner Thalgau, en Autriche, et le centre destiné aux sportifs de haut niveau de son partenaire Red Bull.
“Je garde les Mondiaux dans un coin de ma tête”

De Pierre Vaultier: “Je n’ai pas fixé de date pour mon retour car je souhaite prendre mon temps. Je garde toutefois les Mondiaux dans un coin de ma tête (NDLR: à Stoneham au Canada, du 19 au 27 janvier 2013). S’il faut reprendre de but en blanc sans avoir disputé la moindre Coupe du monde avant, cela ne me fait pas peur !”

En collaboration avec SkiChrono


Composition Equipes de France de Snowboard : Organigramme

23.07.18


collectif

Découvrez l’organigramme 2018-2019 concernant les Equipes de France de Snowboard


Collectifs Nationaux 2018/2019 – SNOWBOARD

01.06.18


snb

Présentation des membres des collectifs nationaux par équipe.


Championnats de France de SnowboardCross à Peyragudes – Trophée Caisse d’Epargne : Pierre Vaultier et Charlotte Bankes sacrés Champions de France

01.04.18


Sans titre(7)

Pierre Vaultier et Charlotte Bankes sont sacrés champions de France de SnowboardCross 2018 à Peyragudes ce diamancje 1er avril !


Annulation des Championnats de France de Snowboard Alpin et report des “France” de Ski Slopestyle en raison des mauvaises conditions météo

31.03.18


Sans titre(5)

Les conditions météorologiques dans les pyrénées ont boulversé le programme des championnats de France de Ski Slopestyle et Snowboard Alpin ce samedi 31 mars.


Championnats de France de Snowboard Slopestyle : le titre national pour Chloé Sillières et Sébastien Konijnenberg à St Lary

30.03.18


podium slopestyle

La Pyrénéenne et le Haut-Alpin ont décroché le titre de Champions de France de Snowboard Slopestyle jeudi à Saint-Lary.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter