Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Sotchi : Feuz s’impose, Théaux s’accroche au podium

11.02.12


Adrien Théaux (2’14”10) a décroché la 3e place de la descente pré-olympique de Sotchi, descente extrême, taillée dans la montagne russe. Depuis le temps que les Français tournaient autour du podium! Mais il n’a tenu qu’à un fil, deux centièmes devant l’Américain Bode Miller (2’147’1), seul survivant de la “vieille garde” après un combat de titan sur une descente glacée, exigeante physiquement, très technique sur sa partie supérieure avant de retrouver les attributs de la descente (avec trois sauts dont celui du lac considéré comme le plus long du circuit). De quoi être satisfait.

Devant, Beat Feuz, le Suisse qui monte, a encore frappé fort. Impressionnant sur le bas du tracé, le Bernois s’est offert son troisième succès de l’hiver devant le toujours surprenant Canadien Benajmin Thompsen. Après son hold-up de Chamonix (11e et 5e avec le dossard 5), il s’est glissé sur son premier podium pour la plus grande joie de ses potes Cowboys.

Au rayon bleu, saluons la très belle course de David Poisson, dossard 44, qui signe le 19e chrono (2’15”80), non sans avoir été longtemps à la lutte avec les meilleurs. Quant il faut aller à la baston, que les conditions sont dantesques à l’instar de Bormio qui rappelle cette descente pré-olympique, on retrouve “Kaillou”, même si son genou gauche l’a encore fait souffrir.

Les autres Français sont plus loin, Johan Clarey (2’15”92), victime d’une faute dans la partie technique, et d’une autre ensuite, pointe au delà du top 20, 22e , Guillermo Fayed est encore plus loin (2’16”56 , 27 e ). Après un super haut du parcours, Thomas Mermillod-Blondin limite la casse à 3”24, 34e . Quant à Yannick Bertrand , sans jambes après une forte bronchite, il n’a pu que subir la pente (2’17”75) hors du top 30, 37e et des points..

Le champion olympique de descente 2014 sera un sacré gaillard.

Résultats

Réactions d’Adrien Théaux après son second podium de la saison

Avant de monter sur le podium, où il a eu droit à la poignée de Dimitri Medvedev, le président russe, Adrien Théaux a pu savourer son premier podium de la saison en descente, après celui en super-G pour le premier super-G de l’hiver à Lake Louise.

« Ca fait du bien, dit-il avec un grand sourire. En plus, aujourd’hui c’est l’anniversaire de mon père (63 ans). J’ai longtemps été 1er, ça m’allait. 2e, ça m’allait aussi et 3e ça me va également. Cela fait un moment que l’on tournait autour, tout le groupe avec plein de places dans les 10. J’ai perdu beaucoup de temps sur la partie du milieu. Je suis allé dans la poudreuse. Sinon, j’ai fait un super haut (le meilleur). Dès le début de la semaine, Patrice (Morisod) m’a dit que la piste était taillée pour moi. Il m’avait déjà dit ça l’année dernière à Lenzerheide (sa seule victoire lors des finales). A l’entraînement, je savais ce qu’il fallait faire mais je n’y arrivais pas forcément. Là, j’ai pris des risques. Je fais une super saison, je voulais être constant sur toutes les pistes. Les Jeux, c’est encore loin mais c’est toujours important de découvrir une piste de cette façon et d’avoir de bonnes sensations .»

Réactions des bleus
David Poisson (19e) : « Je fais un bon haut. Je suis un peu moins dedans sur la partie du milieu. Mon genou s’est étiré. Je me suis déconcentré sur quelques portes. Il m’en manque un peu sur le bas. Un Top 10 était faisable mais je suis dans le coup. Adri ? C’est bien pour lui et pour le groupe. »

Johan Clarey (22e) : « J’ai fait un intérieur et je me suis allongé sur la piste. Je refais une erreur ensuite. Deux énormes fautes, ça ne pardonne pas. Je fais un très bon haut (3e chrono). Je me sentais bien. Je suis content de mon ski mais à l’arrivée, ça fait une course moyenne. Je commence par décourager un peu. J’adore cette piste. Le podium d’Adri, ça confirme que l’on est dans le coup. »

Guillermo Fayed (27e) : « C’est nul ! Je fais de bons entraînements, je ne fais trop de fautes… C’est top pour Adri. »

Yannick Bertrand (37e) : « Je suis arrivé avec une bronchite et le repars avec une bronchite. Je n’ai pas d’essence. C’était sympa de partir devant (avec le dossard 1) mais après 30 secondes de course, je n’avais plus rien dans le sac. Ce fut un long et dur combat pour rallier d’arrivée. La pause (de deux semaines) va faire du bien. Adri ? Il faut de la réussite. Il a fait une super course. On va continuer à s’accrocher derrière lui. »

En Collaboration avec SkiChrono


Défi Terrésens : Les espoirs du Ski Alpin entourés de champions à Combloux

11.06.18


Défi Terrésens

Le plan d’eau Biotope de Combloux accueillait samedi 9 juin les meilleurs jeunes espoirs du Ski Alpin tricolores de moins de 16 ans dans le cadre du 5e Défi Terrésens.


Collectifs Nationaux 2018/2019 – SKI ALPIN HOMMES

01.06.18


edfalpin

Présentation des membres des collectifs nationaux par équipe.


Collectifs Nationaux 2018/2019 – SKI ALPIN DAMES

01.06.18


edfalpin

Présentation des membres des collectifs nationaux par équipe.


Bilan des courses internationales jeunes en Ski Alpin : saison 2017/2018

28.05.18


une-bilan-courses-jeune

Colette CORNU, avaline de coeur et observatrice passionnée du CIRQUE BLANC, nous remet son bilan des courses internationales jeunes 2018 en SKI ALPIN rédigé à la demande de la FFS


“COURCHEVEL MERIBEL 2023″ La France accueillera les Championnats du Monde de Ski Alpin 2023

17.05.18


mondiaux de ski alpin

La FEDERATION FRANCAISE DE SKI et les stations Olympiques de COURCHEVEL et de MÉRIBEL ont l’immense plaisir et la fierté d’annoncer que la FRANCE vient d’être choisie par la FEDERATION INTERNATIONALE DE SKI comme pays hôte des Championnats du Monde de Ski Alpin 2023.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter