Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

[SOCHI 2014] Descente hommes : Victoire de Matthias Mayer

09.02.14


POISSON David - descente - Sochi 2014

L’Autrichien de 23 ans Matthias Mayer remporte le titre de champion olympique de descente, la première victoire majeure de sa carrière. “Il fallait croire en mon destin. Je n’étais pas nerveux. Je devais rester calme. C’est une des clés de ma réussite”, analyse-t-il. Luc Alphand avait vu juste en l’annonçant en forme. Il succède au Suisse Didier Défago et approrte à son pays le titre le plus prestigieux des Jeux d’hiver, que l’Autriche attendait depuis l’or en 2002 de Fritz Ströbl. Matthias fait plus fort que son illustre père, Helmut, vice-champion olympique de super-G en 1988 (Calgary). Christof Innerhofer, pour qui “décrocher une médaille olympique, n’importe laquelle, était un rêve”, arrache une belle médaille d’argent (+0’0″06). La petite surprise est venue de Kjetil Jansrud (+0’0″10) qui s’offre la troisième place sur la piste très engagée de Rosa Khutor. Bode Miller (8e) et Aksel Lund Svindal (4e), les favoris des pronostics, ont fait quelques fautes. Du côté des Bleus, Johan Clarey est sorti de piste, trop direct sur une courbe juste avant une cassure. Adrien Théaux est passé à côté de sa descente, un peu trop heurté sur les parties de glisse. Il est 18e. David Poisson, auteur d’une course correcte, est 16e malgré le jour blanc. Enfin pas de miracle pour Guillermo Fayed qui se classe 26e.

RESULTATS

1 AUT MAYER Matthias 2:06.23
2 ITA INNERHOFER Christof 2:06.29
3 NOR JANSRUD Kjetil 2:06.33

16 FRA POISSON David 2:07.83
18 FRA THEAUX Adrien 2:07.89
26 FRA FAYED Guillermo 2:09.03

►►►Résultats complets ici

Réactions :

Adrien Théaux (18e):

« Je suis déçu car j’étais très bien parti en haut, vraiment dans le coup encore au deuxième inter et ça s’est gâté. C’est vraiment dommage. C’est le jeu…Je fais une grosse faute au milieu sur une partie que j’apprécie très moyennement où je n’ai pas trouvé les bons repères et les bons réglages… Je ne fais que lutter derrière mes skis et ca n’avance pas…C’est frustrant. Je vais aller faire du slalom plus que de la descente pour le super combiné avant le super-G où l’état d’esprit est différent : c’est un one shot sans entraînement. Je ne panique pas. Après si vous voulez paniquer… c’est la première course, ça n’a pas souri. »

Johan Clarey (abandon) :

« C’est une déception de sortir au bout de 20 secondes de course, je n’ai même pas de temps intermédiaire. Je me retrouve en dehors du tracé, je ne sais même pas comment. Je pense que je me mets sur l’intérieur avec la main dans la porte ou dans la neige et cela me vrille sans pouvoir me rattraper. J’avais de bonnes intentions, j’ai beaucoup bossé pour revenir à ce niveau acceptable pour venir me battre avec les meilleurs et que cela se passe comme ça, c’est dur frustrant. On le savait que cette porte était piégeuse. Mais pour être sur le podium, il fallait jouer, engager, prendre des risques, je ne pensais pas sortir aussi vite… »

David Poisson (16e) :

« Meilleur Français, ce n’est pas à retenir aujourd’hui… On est ici avec l’équipe que l’on a c’est pour aller chercher des médailles… On est déçus de pas être sur le podium, frustrés de la place… Cette manche ne valait pas ça. Même si cela ne valait pas une médaille. Les autres ont été sans doute meilleurs. Les conditions avaient changé, il faisait plus chaud. Sur le ski, il n’y a pas grand-chose à dire, il en manque un peu mais c’est frustrant sur la place. C’est le résumé de ma saison. »

Guillermo Fayed (26e) :

« C’est une manche très dure, je suis un peu parti à l’envers et physiquement j’étais cramé. C’est un run pas très solide. Rien ne s’est passé comme prévu. Je savais qu’il fallait faire une énorme manche mais je ne l’ai pas faite. Il y avait moyen d’aller chercher un top 10… »

Patrice Morisod (entraineur des descendeurs) :

« Il ne faut pas chercher d’excuses avec Brice Roger (forfait sur blessure). On n’a pas été au niveau. Les trois coureurs qui ont passé la ligne n’étaient pas au niveau aujourd’hui pas le niveau et Yo (Clarey) a joué et il a perdu. On n’a même pas de regrets à avoir. Ils sont capables de rebondir. Il ne faut pas baisser la tête et regarder devant… »

Recueilli par L.D. à Sotchi
 

Itinéraire des médailles Françaises en images


Le Programme National Jeunes Terresens fait étape à Zermatt

28.08.17


Le groupe à Zermatt

Le second stage du Programme Jeune Terresens de l’été 2017 se déroule depuis mercredi 23 juillet à Zermatt (SUI).


Critérium de la Première Neige 2017 – Places VIP en vente

18.08.17


Criterium de la première neige

Venez encourager vos skieuses et skieurs favoris durant les 2 weekends de la compétition !


Les conseils de Tessa Worley aux jeunes espoirs français

06.07.17


Tessa worley

Les jeunes espoirs féminines du Programme National Jeunes Terresens ont pu rencontrer Tessa Worley aux 2 Alpes.


Tessa Worley reçoit les clés de son Audi A4 allroad

27.06.17


Tessa Worley Audi

Partenaire de la Fédération Française de Ski, Audi France est très fier du parcours de la skieuse française Tessa Worley et ravi de lui mettre à disposition une Audi A4 allroad.


Des tricolores sur le Glacier du Pissaillas

15.06.17


vitesse dames

Les entraînements ont repris sur le glacier du Pissaillas.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports

La FFS sur Facebook

La FFS sur Twitter