Loisir ou Compétition : Rejoignez un Club de la Fédération

Halfpipe : Ca plane pour Rodriguez

21.01.13


La freestyleuse des Sept Laux offre à l’équipe de France la première médaille de ces Mondiaux, du bronze, avant l’entrée en lice du snowboardcross jeudi et de l’alpin vendredi.

La cinquième tentative aura été la bonne. En manque de réussite depuis 2005 et sa neuvième place dans le pipe pour ce qui restait à ce jour sa meilleure référence sur un championnat du monde, Sophie Rodriguez est parvenue à conjurer le sort. Troisième derrière la bien nommée Arielle Gold, 16 ans, championne du monde… juniors en février dernier, et la championne du monde déchue Holly Crawford, la Grenobloise obtient, à 24 ans, le plus beau résultat de sa carrière. Avec le bronze glané à Tignes, en 2010, lors des X-Games Europe.
Une performance réalisée près d’une décennie après ses premiers pas sur la scène continentale où elle s’était couverte d’argent à Serre Chevalier dès ses premiers pas sur la Coupe du monde (8 mars 2003) alors qu’elle n’avait pas encore 15 ans.
Chez les garçons, Iouri Podladtchikov, dit I-Pod, deuxième en 2011 à La Molina, a su profiter de l’absence de Shaun White, le maître incontesté de la discipline, pour décrocher le titre. Le Suisse devance sur la caisse le Japonais Taku Hiraoka et le Finlandais Markus Malin.

LES REACTIONS

Sophie Rodriguez, troisième : “Je suis super contente. J’ai atteint l’objectif que je m’étais fixé, même si j’avais un peu peur de paraître prétentieuse en le clamant haut et fort. Les conditions climatiques étaient compliquées. Lors des trainings, c’était la cata’. On a mis de l’accélérateur. En demi-finale, je plaque mon run d’entrée alors que je n’avais pas su le faire à l’entraînement. En finale, je me doutais que le risque de chute était élevé donc j’ai préféré assurer mon premier passage. Sur le second, j’ai tenté le 900 back que j’avais réussi à passer deux fois à l’entraînement à Copper pour tenter d’aller chercher la gagne, mais ce n’est pas passé. Cette médaille, je l’ai attendue. A Tignes, lors des X-Games en 2010 (3e), j’avais mieux ridé. C’est difficile de comparer les deux. Obtenir le bronze aux championnats du monde, c’est super même si sur le coup, j’ai du mal à réaliser. On a beaucoup travaillé en Nouvelle Zélande comme aux US. Je trouve que j’ai progressé, aussi bien techniquement que dans la tête. Je suis contente de rendre la confiance placée en moi par la FFS même si ce n’est pas facile d’avoir ce statut, de devoir toujours être au top et de tirer les autres vers le haut. Même si ce résultat intervient un an avant Sotchi, je ne me projette pas encore. Je préfère procéder par étapes. Cet hiver, j’étais complètement concentrée sur Stoneham et ces Mondiaux. Les Jeux, j’aurai le temps d’y penser…”

Mirabelle Thovex, septième : “Personnellement, je suis un peu déçue, même si je suis vraiment contente de ce que j’ai fait. C’est toujours triste de devoir regarder la finale. A l’entraînement, on a eu beaucoup de vent dans le pipe. C’était la tempête. Je suis très heureuse pour Sophie. Sa médaille fait du bien à notre discipline et à l’équipe de France de snowboard.”

Valérie Bourdier, entraîneur du groupe Coupe du monde de halfpipe : “On a fait une course intelligente vu les conditions où il n’arrêtait pas de neiger. Mentalement, il fallait être costaud. Avec le recul, disputer la demi-finale fut un petit avantage. Elle a pu s’habituer au pipe. Avec cette médaille, Sophie confirme qu’elle est bien là. On ne croyait pas aux filles avant Vancouver. On disait Sophie ne s’entraîne pas, Sophie ci, Sophie là. Ce résultat prouve que l’on est dans le vrai. Aujourd’hui, c’est aussi une réponse à tout ça. Je suis simplement déçu pour les garçons (Baisamy 21e, Longo 23e). L’évaluation du jury fut dure à accepter. Ils avaient largement leur place en demi. En finale, l’entraîneur suisse était fou lui aussi sur le fait que son protégé (Christian Haller, 4e) ne soit pas sur le podium. C’est comme ça, il faut aussi savoir l’accepter.”

RESULTATS DAMES
RESULTATS MESSIEURS

Photo © Oliver Kraus

Publié en collaboration avec


Appel d’offre : la FFS recherche un Entraineur Snowboard Cross (F/H)

06.07.21


appel-offre-snowboard

La FFS recherche un Entraîneur de Snowboard Cross (F/H) auprès de l’équipe de France de Snowboard Cross (groupe Coupe d’Europe/Relève) en contrat de prestation de service réservé aux travailleurs indépendants, pour la saison 2021/2022.


Appel d’offre : la FFS recherche un(e) technicien(ne) Snowboard Cross

18.06.21


appel-offre-snowboard

Rejoignez la grande famille de la FFS en postulant avant le 15 juillet pour l’appel d’offre de technicien(ne) Snowboard Cross.


Equipes de France 2021-2022 – SNOWBOARD

18.05.21


edf-snowboard

Découvrez la composition de l’Equipe de France de Snowboard pour la saison 2021-2022.


Décès accidentel de Benjamin Larochaix

30.03.21


Benjamin-Larochaix

La Fédération Française de Ski a la grande tristesse d’apprendre le décès accidentel de Benjamin Larochaix, entraineur snowboard du slopestyle et du big air pendant plusieurs années et père des jeunes champions de snowboard Thalie et Noé Larochaix, membres de l’Equipe de France Jeunes/Juniors de snowboard slopestyle/big air.


Coupe du Monde – TOP 10 pour Joséphine Pagnier pour terminer la saison

28.03.21


FFS(5)

Retrouvez tous les résultats de nos Bleus engagés sur les dernières Coupe du Monde de la saison.


Partenaires Officiels

  • Audi
  • Caisse d'Epargne
  • Somfy
  • Odlo
  • Sun Valley
  • RichesMonts
  • Dare 2b
  • Le Pool
  • ESF
  • Domaines Skiables de France
  • Région Auvergne Rhône Alpes
  • Savoie Mont Blanc
  • Comté
  • Ministère de la Jeunesse et des Sports
  • Agence Nationale du Sport
  • MGEN
  • Roy Energie